Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Système judiciaire

Jolin-Barrette ferme dans son intention de faire plus de place aux victimes

durée 08h00
15 mars 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Notre système de justice a commencé à faire plus de place aux victimes et il doit continuer en ce sens, estime le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette.

Ce «virage victime» qu'il a pris, il entend bien le déployer pleinement, notamment avec le Tribunal spécialisé en matière de violence sexuelle et de violence conjugale dont la mise en place dans plusieurs districts judiciaires au Québec a commencé.

De retour d'une mission à Londres, où il était justement invité à présenter le projet québécois de tribunal spécialisé en violences sexuelle et conjugale, le ministre Jolin-Barrette affirme que le Québec est «un précurseur» dans ce domaine, ce qui suscite l'intérêt.

D'autres juridictions dans le monde font également face à des victimes qui ont perdu confiance dans le système de justice. Il faut donc intervenir en changeant des façons de faire pour corriger cette impression, a plaidé le ministre Jolin-Barrette en entrevue.

«Honnêtement, il y avait de grandes lacunes dans le système de justice. Je pense qu'on doit faire une place centrale aux personnes victimes dans notre système de justice. La justice criminelle, elle est là bien entendu pour corriger un tort qui a été causé à la collectivité. Mais au premier titre, à qui on doit penser? C'est à la personne victime qui, elle, a vécu cette infraction criminelle là. On doit tout faire en sorte pour que son passage au sein du système de justice se passe le mieux possible, qu'elle ne se retrouve pas retraumatisée pour avoir raconté son histoire.»

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 avril 2024

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

18 avril 2024

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...

18 avril 2024

La crise du logement est liée à la pénurie de main-d'œuvre en construction

Résoudre la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur de la construction sera essentiel pour augmenter l'offre de logements disponibles sur le marché, soutiennent des experts, alors que l'agence nationale du logement du Canada continue de prévoir des niveaux de mises en chantier inférieurs à la demande. Selon la Société canadienne d'hypothèques et ...