Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Environnement

Des chercheurs font le lien entre événements extrêmes et changements climatiques

durée 12h00
24 juillet 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Que l’on parle des feux de forêt, des inondations ou des vagues de chaleur qui sévissent partout dans le monde cet été, des chercheurs sont déjà à pied d’œuvre pour estimer la façon dont les changements climatiques affectent ces phénomènes météorologiques extrêmes.

Le gouvernement fédéral a formé récemment le Projet d’attribution rapide des événements extrêmes, qui est dirigé par le chercheur scientifique Nathan Gillett.

La mission de cette équipe est de cerner en peu de temps, soit quelques jours ou semaines, quel rôle ont joué les changements climatiques dans un événement météorologique précis, qu’il s’agisse d’un feu de forêt au Québec ou d’une inondation en Colombie-Britannique.

Pour y arriver, les experts utilisent la science de l'attribution, un domaine relativement nouveau dans lequel la modélisation et les statistiques servent à déterminer dans quelle mesure les gaz à effet de serre augmentent la probabilité que se produise un événement météorologique extrême.

Apparue il y a une vingtaine d’années, la science de l’attribution est aujourd’hui à ce point avancée que les experts peuvent faire leurs calculs rapidement, ce qui, estiment-ils, est essentiel pour demeurer pertinent dans le débat public.

La science de l’attribution est aussi utilisée par les gouvernements de partout dans le monde dans l’élaboration de leurs plans d’adaptation aux changements climatiques.

Les entreprises s’en servent quant à elles pour estimer les risques liés aux changements climatiques pour leurs projets, tandis que les avocats peuvent y avoir recours dans les dossiers où il faut déterminer de la responsabilité.

Bob Weber, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Banque du Canada devrait réduire de nouveau son taux directeur

OTTAWA — La Banque du Canada doit annoncer sa décision sur les taux d'intérêt cet avant-midi alors que la plupart des économistes s'attendent à une réduction du taux directeur. Les observateurs estiment que le ralentissement de l'inflation et la faiblesse de l'économie justifient une deuxième réduction consécutive de la part de la banque ...

durée Hier 12h36

La plus vieille roche retrouvée sur Terre est exposée au parc Safari

La plus vieille roche sur terre est québécoise et trône dans l'exposition géologique permanente au Pavilion Découverte du parc Safari. Prélevée sur la ceinture de roches vertes de Nuvvuagittuq, au bord de la baie d'Hudson, la pierre a 4,285 milliards d'années. La formation de la Terre est estimée à 4,54 milliards d'années et à 4,4 pour sa ...

durée Hier 8h24

Une baisse des taux d’intérêt est possible cette semaine, selon des économistes

Les économistes et les observateurs du marché prédisent que la Banque du Canada réduira à nouveau les taux d’intérêt cette semaine, alors que les preuves d’un ralentissement durable de l’inflation s’accumulent. Les attentes selon lesquelles la banque abaisserait son taux directeur lorsqu’elle fera son annonce prévue mercredi sont élevées depuis ...