Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Statistique Canada

Le taux d'homicides atteint son niveau le plus haut depuis 1992 au Canada

durée 13h01
27 juillet 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Ce n'est pas qu'une impression: il y a bel et bien eu plus d'homicides et de crimes violents au Québec et au Canada en 2022. À l'échelle du pays, le taux d'homicides a atteint son niveau le plus haut depuis 1992, tandis que l'Indice de gravité des crimes violents a crû de 5 % par rapport à 2021.

Des données publiées jeudi matin par Statistique Canada révèlent que 874 homicides ont été rapportés par les corps policiers du pays l'an dernier, soit 78 de plus qu'en 2021. Le taux d'homicides a ainsi augmenté de 8 %, atteignant 2,25 homicides pour 100 000 habitants — le plus haut taux enregistré depuis 1992.

Selon l'agence fédérale, près du quart des meurtres commis l'an dernier, soit 23 % exactement, était lié aux gangs de rue. «82 % des homicides attribuables à des gangs ont été commis à l’aide d’une arme à feu, le plus souvent une arme de poing», a-t-on ajouté.

Montréal a été le théâtre de 65 meurtres en 2022, bon pour le troisième rang parmi les villes canadiennes, derrière Toronto (139) et Vancouver (73). Il s'agissait de l'année la plus meurtrière dans la métropole québécoise depuis 2002.

Cette hausse des homicides partout au pays s'inscrivait dans une hausse globale de la criminalité, alors que l'Indice de gravité de la criminalité (IGC) a augmenté de 4 % en 2022.

Cette donnée, qui mesure à la fois le volume et la gravité des crimes commis au pays, a notamment augmenté en raison des hausses des vols de véhicules à moteur, des vols qualifiés, des introductions par effraction, des vols à l’étalage et de la fraude en général.

«Les augmentations consécutives de l'IGC global (en 2021 et 2022) pourraient témoigner d'un retour à la tendance à la hausse de la criminalité qui avait été observée avant le début de la pandémie», a souligné Statistique Canada.

Le taux d'infractions avec violence commises à l'aide d'une arme à feu a quant à lui augmenté pour une huitième année consécutive au pays, tandis que le taux d'agressions sexuelles de niveau 1 a augmenté de 3 %.

Mathieu Paquette, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Les hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires bondissent au Canada

Alors que de nombreux hôpitaux sont surchargés un peu partout à travers le pays, le nombre d'hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires a grimpé en flèche, revenant ainsi aux taux prépandémiques.  C'est ce que révèlent les données de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) publiées jeudi. Pour la période 2022-2023, ...

Nouvelle plateforme pour aider les aînés à prendre en charge leur santé

Une nouvelle plateforme dévoilée officiellement jeudi vise à fournir aux aînés et à leurs aidants les informations dont ils ont besoin pour prendre en charge leur état de santé ― dans un contexte où, on le sait, il n'y a pas suffisamment de ressources pour répondre à tous les besoins d'une population vieillissante. Élaborée par la Fondation AGES ...

La prochaine saison des feux de forêt pourrait être pire que l'an dernier

Les ministres provinciaux, territoriaux et fédéraux chargés des interventions d'urgence ont conclu deux jours de réunions à Ottawa. Cela comprenait des discussions sur la prochaine saison des feux de forêt, qui commence déjà tôt en Alberta. Le ministre fédéral de la Protection civile, Harjit Sajjan, a déclaré que les incendies de forêt de ...