Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pour la Journée internationale de la démocratie

La FPJQ et la SQPRP invitent la population à une journée sans Meta ce vendredi

durée 09h00
15 septembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) et les professionnels en relations publiques invitent la population à passer 24 heures sans consulter ou publier sur les plateformes de Meta, vendredi, à l’occasion de la Journée internationale de la démocratie.

Les deux organisations souhaitent ainsi dénoncer le blocage des nouvelles sur les plateformes de Meta, soit Instagram et Facebook, au Canada.

Plusieurs organisations et acteurs politiques appuient l'initiative de la journée sans Meta, dont Québecor, l’Union des artistes, le maire de Laval, Stéphane Boyer, la mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, le maire de Québec, Bruno Marchand, ainsi que l'Association canadienne des journalistes.

Depuis quelques semaines, il est impossible de partager ou de consulter du contenu journalistique sur les plateformes de Meta au pays. L'entreprise américaine a imposé ce blocage en réplique à l'adoption de la Loi sur les nouvelles en ligne, appelée C-18, qui l'obligerait à compenser les médias pour le partage de leurs contenus.

«On veut montrer aux gens de se réapproprier leur espace, de montrer que ce n’est pas une entreprise étrangère qui va dicter aux Canadiens et aux Canadiennes, aux Québécois et aux Québécoises, c’est quoi les lois qui devraient être en vigueur ici», avait affirmé le président de la FPJQ, Michaël Nguyen, lors de l'annonce de cette journée, la semaine dernière.

Il a rappelé que les grandes entreprises comme Meta et Google obtiennent 80 % des revenus publicitaires numériques au Canada, contribuant à la crise des médias en diminuant leurs sources de revenus.

M. Nguyen a indiqué, citant une analyse de l'Université du Québec à Montréal, que le partage des nouvelles canadiennes sur Facebook a engendré des revenus de 193 millions $ au réseau social, en 2021, alors que le gouvernement fédéral a déterminé que Meta devrait verser 62 millions $ annuellement aux médias canadiens.

La FPJQ et la Société québécoise des professionnels en relations publiques (SQPRP) invitent la population à consulter directement les sites web des médias et à s'abonner à l'un d'entre eux ou à son infolettre.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 avril 2024

Héma-Québec met en valeur ses bénévoles pour la Semaine de l'action bénévole

À l'occasion de la Semaine de l'action bénévole qui s'amorce dimanche, Héma-Québec souhaite mettre de l'avant la contribution des milliers de bénévoles qui participent à la collecte de produits sanguins dans la province.  Parmi eux figure Nicolas Bergeron, 24 ans, qui s'implique dans l'organisme depuis maintenant six ans. Il a effectué son ...

15 avril 2024

Peu de recherches s'attardent au logement étudiant au Québec, selon un rapport

Même si les étudiants font partie des personnes les plus touchées par la crise du logement, peu de recherches s'attardent au portrait du logement étudiant au Québec, soutient un rapport de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS),  produit avec la Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec.  Dans le rapport «Défis en ...

15 avril 2024

Les surdoses en hausse chez les adultes dans la vingtaine et la trentaine au Canada

Le quart des décès survenus chez les adultes dans la vingtaine et la trentaine au Canada en 2021 ont été causés par des opioïdes, selon une nouvelle étude publiée lundi dans le Journal de l'Association médicale canadienne. Selon des chercheurs de l’Université de Toronto, le nombre de décès attribuables aux opioïdes a plus que doublé en deux ans ...