Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Centres de contrôle et de prévention des maladies

Les cas de syphilis congénitale sont en hausse

durée 12h00
13 novembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les cas de syphilis congénitale sont en hausse un peu partout dans le monde, une situation qui peut avoir des conséquences catastrophiques pour la santé de la mère et de son bébé, préviennent des experts.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis ont récemment révélé, par exemple, que 3700 bébés sont nés avec une syphilis congénitale en 2022, ce qui représente un bond de 32 % en un an.

Le nombre de mortinaissances ou de décès de nouveau-nés attribuable à la maladie s'élevait à 282, selon les CDC, soit seize fois plus qu'en 2012.

Le Québec a enregistré en 2011 un premier cas de syphilis congénitale en dix ans, selon des données analysées par un expert de l'Hôpital de Montréal pour enfants. 

Six cas ont été enregistrés en 2021, soit le nombre le plus élevé depuis la mise en place du registre des maladies à déclaration obligatoire en 1990. En 2022, un nombre record de quatorze cas de syphilis congénitale a été constaté.

«La syphilis est une maladie ancienne qui n'a jamais entièrement disparu», a dit le docteur Christos Karatzios, qui est infectiologue pédiatrique à l'Hôpital de Montréal pour enfants, pour expliquer cette recrudescence du nombre de cas.

«Il y avait toujours des cas chez certaines populations à risque. Il y a aussi une augmentation du nombre (d'infections transmissibles sexuellement) dans le monde. Et avec la pandémie, c'était plus difficile de voir un médecin en cas de problème.» 

Le Québec présente quand même l'un des plus bas taux de prévalence au Canada, a-t-il souligné.

Un document publié en décembre 2022 par Santé Canada révèle que le nombre de cas de syphilis congénitale à l'échelle du pays est passé de sept en 2017 à 96 en 2021. L'Union européenne rapporte en revanche une légère amélioration de la situation en 2020 et 2021 par rapport à 2019, principalement grâce à une réduction du nombre d'infections en Bulgarie et au Portugal.

Une infection à la syphilis peut avoir pour le bébé des conséquences catastrophiques qui peuvent aller jusqu'à la mort, a prévenu le docteur Karatzios.

«Le bébé peut être aveugle, il peut avoir une méningite suite à la syphilis, il peut être sourd, ça peut affecter les os, surtout les os des jambes, il peut avoir une malformation des dents, a-t-il énuméré. (La syphilis) peut aussi détruire l'os entre les deux narines et le nez s'effondre.»

Il est donc crucial, poursuit-il, pour les médecins de famille et même les obstétriciens-gynécologues de ne rater aucune chance de repérer les femmes infectées par la syphilis, même si la rareté de la maladie peut entraîner un manque de familiarité de leur part.

On ne doit pas non plus perdre de vue que la maladie touche plus fortement les populations désavantagées pour qui l'accès aux soins de santé est peut-être plus compliqué, a dit le docteur Karatzios – il en va de même pour certains migrants qui arrivent de pays où le dépistage et les soins ne sont pas comparables à ce qu'on retrouve ici.

Dans plusieurs des cas recensés au Québec entre 2016 et 2019, indique un document de l'Agence de la santé publique du Canada, la mère avait reçu des soins insuffisants pendant sa grossesse, ce qui avait empêché le dépistage de la maladie ou entraîné un dépistage tardif.

«C'est une maladie en émergence», a prévenu le docteur Karatzios.

Jean-Benoit Legault, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...

La crise du logement est liée à la pénurie de main-d'œuvre en construction

Résoudre la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur de la construction sera essentiel pour augmenter l'offre de logements disponibles sur le marché, soutiennent des experts, alors que l'agence nationale du logement du Canada continue de prévoir des niveaux de mises en chantier inférieurs à la demande. Selon la Société canadienne d'hypothèques et ...

durée Hier 18h00

Les mini-hôpitaux axés sur les besoins des aînés pour désengorger les urgences

À mi-chemin entre un groupe de médecine de famille (GMF) et un hôpital, le gouvernement du Québec a clarifié mercredi son modèle de mini-hôpitaux privés qui se concentrera sur les besoins des aînés.  Deux mini-hôpitaux, qui ressembleront à des cliniques spécialisées en gériatrie, verront le jour dans les régions de Montréal et de Québec.  Le ...