Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Santé

Canada: autre recul de l'espérance de vie en 2022, en particulier chez les femmes

durée 12h00
27 novembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Pour une troisième année consécutive, l'espérance de vie à la naissance des Canadiens a diminué pour passer de 81,6 ans en 2021 à 81,3 ans l’année dernière. 

Les données tirées par Statistique Canada dans la Base canadienne de données de l'état civil — Décès précisent que la diminution observée en 2022, de 0,3 année, a été plus importante que celle de 0,1 année relevée en 2021. L’an dernier, le recul de l’espérance de vie à la naissance a été mesuré à 0,4 année chez les femmes et à 0,2 année chez les hommes.

Les observations régionales indiquent que l'espérance de vie a diminué à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, au Québec, en Ontario et au Manitoba. En revanche, en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique, où des baisses importantes ont été observées de 2020 à 2021, l'espérance de vie à la naissance a été essentiellement inchangée de 2021 à 2022.

Statistique Canada signale que l'espérance de vie augmente lorsqu'il y a moins de décès en général, ou lorsque les décès ont tendance à se produire à un âge plus avancé, ou une combinaison des deux. L'espérance de vie diminue lorsqu'il y a plus de décès, lorsque les décès surviennent à un âge plus jeune, ou une combinaison des deux.

L’agence fédérale a notamment observé que le nombre de décès attribuables à la COVID-19 a augmenté pour passer de 14 466 décès en 2021 à 19 716 l’an dernier. C’était le plus grand nombre de décès enregistré depuis le début de la pandémie. 

Le phénomène a été particulièrement élevé dans le Canada atlantique, où le taux de décès attribuables à la COVID-19 en 2022 a été plus de sept fois plus élevé qu'en 2021.

Parallèlement, même si le cancer et les maladies cardiovasculaires sont demeurés les deux principales causes de décès au Canada l’an dernier, ils ont représenté 41,8 % des décès, comparativement à 44,3 % en 2021.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Les outils pour cesser de fumer sont connus, mais peu utilisés par les fumeurs

Une recherche indique que même si une majorité de fumeurs et d’anciens fumeurs récents du Québec connaissent les services d’aide pour renoncer au tabagisme, peu les utilisent.  Un document publié jeudi par l’Institut national de santé publique (INSPQ) ajoute que même les aides pharmacologiques et les services bien connus sont relativement peu ...

22 février 2024

Les hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires bondissent au Canada

Alors que de nombreux hôpitaux sont surchargés un peu partout à travers le pays, le nombre d'hospitalisations des enfants pour des maladies respiratoires a grimpé en flèche, revenant ainsi aux taux prépandémiques.  C'est ce que révèlent les données de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) publiées jeudi. Pour la période 2022-2023, ...

22 février 2024

Nouvelle plateforme pour aider les aînés à prendre en charge leur santé

Une nouvelle plateforme dévoilée officiellement jeudi vise à fournir aux aînés et à leurs aidants les informations dont ils ont besoin pour prendre en charge leur état de santé ― dans un contexte où, on le sait, il n'y a pas suffisamment de ressources pour répondre à tous les besoins d'une population vieillissante. Élaborée par la Fondation AGES ...