Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sondage Léger

Une majorité des Canadiens lient l'immigration à la crise du logement

durée 12h00
29 novembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par La Presse Canadienne

Un nouveau sondage mené par la firme Léger démontre qu’une majorité de Canadiens conviennent que l'augmentation de l'immigration alimente la crise du logement et exerce une pression sur les systèmes de santé.

Et un autre volet de l’enquête sur les intentions de vote fédérales conclut que le Parti conservateur (PCC) maintient son avance considérable sur le Parti libéral (PLC) au pouvoir.

Le sondage, mené de vendredi à dimanche derniers, conclut qu'environ les trois quarts des répondants observent que l'augmentation du nombre d'immigrants ajoute des tensions à la fois au marché du logement et au système de santé. Et 63 % ajoutent que le nombre de nouveaux arrivants applique également une pression sur les systèmes d’éducation du pays.

Néanmoins, environ les trois quarts des personnes interrogées conviennent qu'une immigration plus élevée contribue à la diversité culturelle du pays, et 63 % pensent que l'arrivée de jeunes immigrants contribue à la main-d'œuvre et à l'assiette fiscale qui soutiennent les générations plus âgées.

En 2022, la population du Canada a augmenté de plus d'un million de personnes, dont 607 782 résidents non permanents et 437 180 immigrants. Léger constate que par rapport à mars 2022, la proportion de Canadiens qui déclarent vouloir que le pays accueille plus d’immigrants que par le passé a reculé de 17 % à 9 %.

De plus en plus de personnes estiment aussi que le Canada devrait accueillir moins d’immigrants, ce chiffre ayant bondi de 39 % à 48 %.

Le vice-président exécutif de Léger, Christian Bourque, croit que de plus en plus de Canadiens semblent associer l'immigration à des problèmes tels que celui de l'accès au logement abordable. «La composition du pays et les problèmes auxquels il est confronté sont un peu différents de ce qu'ils étaient avant la pandémie», à son avis.

Le gouvernement fédéral a augmenté rapidement ses objectifs annuels en matière d'immigration. De plus, le nombre de résidents temporaires au Canada explose également; il atteindra l’an prochain et en 2025 485 000 et 500 000, respectivement.

Un peu plus de la moitié des répondants au sondage Léger, 53 %, estiment que ces chiffres sont trop élevés, tandis que 28 % soutiennent que le Canada est sur le point d'admettre le bon nombre d'immigrants. Seulement 4 % pensent que le pays n'accueillait pas suffisamment d'immigrants.

Le ministre de l'Immigration, Marc Miller, a déposé de nouveaux objectifs au Parlement plus tôt ce mois-ci, appelant à ce que le nombre de nouveaux résidents permanents se maintienne à 500 000 en 2026.

Parallèlement, le dernier sondage Léger sur les intentions de vote au fédéral montre que les conservateurs conservent une avance de 14 points sur les libéraux, 40 % des répondants affirmant qu'ils voteraient probablement pour les conservateurs si des élections avaient eu lieu au moment du sondage. Un autre 26 % ont dit qu'ils voteraient pour les libéraux et 20 % pour le Nouveau Parti démocratique (NPD).

Seulement 29 % des répondants se disent très ou plutôt satisfaits du gouvernement du premier ministre Justin Trudeau, un chiffre en baisse au cours des derniers mois.

Un quart des répondants ont soutenu que le chef du Parti conservateur, Pierre Poilievre, serait le meilleur premier ministre, soit une baisse de quatre points de pourcentage par rapport à octobre, alors que Justin Trudeau a l’appui de 19 % des répondants à cette question, comparativement à 17 % pour le chef du NPD, Jagmeet Singh.

Selon Christian Bourque, le faible soutien accordé aux dirigeants, comparativement à celui accordé à leurs partis, suggère que la question du leadership pourrait devenir un point central de la politique fédérale. 

Pour réaliser cette enquête, Léger a interrogé 1529 personnes en ligne. Bien que les résultats aient été pondérés statistiquement, aucune marge d’erreur ne peut leur être attribuée.

Nojoud Al Mallees, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Pannes: Hydro-Québec veut inverser la tendance dès cette année

Au moment où les changements climatiques mettent son réseau électrique à rude épreuve, Hydro-Québec s’est donné l’objectif de réduire le nombre de pannes de 35 % d’ici 7 à 10 ans. La société d’État veut que ce nombre baisse dès cette année.  Hydro-Québec vise une baisse de 1 % en 2024. «Ça ne paraît pas beaucoup, mais si on regarde dans les ...

durée Hier 9h00

Imposition des dédommagements pour Phénix: entente entre Revenu Canada et l'AFPC

Une entente est finalement intervenue entre l'Agence du revenu du Canada et l'Alliance de la fonction publique du Canada concernant l'imposition des dédommagements versés pour les ratés du système de paie Phénix. Le grand syndicat pancanadien de fonctionnaires se battait depuis longtemps pour que ce dédommagement versé aux travailleurs victimes ...

26 février 2024

La sécurité en ligne est un élément clé du plan sur l'égalité entre les genres

Les pays autoritaires exploitent les médias sociaux pour freiner les progrès des femmes dans le monde entier, a déclaré une envoyée spéciale canadienne, alors qu'Ottawa actualise sa politique intergouvernementale en matière d'égalité des genres. L'ambassadrice du Canada pour les femmes, la paix et la sécurité, Jacqueline O'Neill, affirme que ces ...