Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Favorisant la sécurité

Un Code de conduite instauré par l'industrie du vélo de montagne

durée 12h00
20 juin 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Plusieurs organisations ont tenu une journée de concertation avec les acteurs de l’industrie du vélo de montagne, le 2 juin dernier, afin de discuter des enjeux de sécurité.

L’engouement pour le vélo de montagne se fait sentir aux quatre coins de la province et les nouveaux adeptes de cette activité de plein air se font de plus en plus nombreux.

Ainsi, Vélo Québec, l’Association des stations de ski du Québec, Québec Vélo de montagne, le Réseau plein air Québec, Aventure Écotourisme Québec et l’Association des parcs régionaux du Québec, se sont mobilisés pour analyser la situation et pour trouver des solutions en matière de sécurité en cette nouvelle saison.

L’industrie du vélo de montagne du Québec a alors ciblé l'encadrement des centres en se penchant sur l'idée d'instaurer une signalisation et un Code de conduite uniforme en montagne.

Il s'agissait aussi d’améliorer la situation préoccupante au niveau de la hausse des coûts d’assurances. Selon les acteurs principaux de l'industrie, la collaboration de tout le milieu est nécessaire pour assurer la pérennité et la sécurité des centres de vélo de montagne, en sensibilisant davantage les adeptes de tous les niveaux.

Un Code de conduite spécifique pour la pratique du vélo de montagne a dont été conçu, d'après celui utilisé dans l’Ouest canadien. Le Code sera ainsi affiché dans les centres de vélo de montagne du Québec, afin de favoriser un comportement adéquat et d'éviter les risques inhérents.

Cet été, les cyclistes sont attendus sur plus de 130 réseaux de sentiers de vélo de montagne, répartis sur l’ensemble de la province.

Découvrez le Code de conduite sur la seconde photo.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


8 février 2024

L'activité physique ne compense pas les méfaits des boissons sucrées sur le cœur

Même la pratique hebdomadaire recommandée de 150 minutes d’activité physique ne suffit pas à compenser les risques de maladies cardiovasculaires associés à la consommation de boissons sucrées, prévient une nouvelle étude menée par l'École de santé publique T. H. Chan de l'Université Harvard à laquelle a participé un chercheur de l'Université ...

5 février 2024

Bienvenue à l'ère du "cardio douillet"

La polarisation politique. Les luttes économiques. Les inégalités. Les changements climatiques. Les guerres. Dans un monde souvent meurtri, il est difficile de blâmer les gens de chercher des moyens de se calmer. Des couvertures lestées aux romans policiers «douillets», en passant par des restaurants entiers et des livres de cuisine basés sur les ...

2 octobre 2023

L'intérêt pour le sport féminin doit encore être développé au Québec, selon une étude

Même si la majorité des Québécois disent reconnaître l’importance du sport féminin, ils considèrent qu’il n’est pas suffisamment représenté dans les médias, et encore une faible partie de la population regarde des matchs disputés par des femmes : c’est ce que démontre une étude diffusée par l’Observatoire international en management du sport de ...