Publicité

3 mars 2015 - 11:34 | Mis à jour : 11:50

Gaétan Hart : 61 ans et toujours aussi inspirant

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac
Toutes les réactions 1

L'ancien triple champion canadien de boxe Gaétan Hart continue d'inspirer les gens, et ce, à l'âge de 61 ans.

L'ancien boxeur se dit surpris de voir qu'il suscite encore autant d'intérêt, même chez les plus jeunes. « C'est extraordinaire. Il n'y pas beaucoup de gens qui peuvent se vanter d'être encore aussi aimé après leur carrière. Les gens me perçoivent encore comme un grand boxeur. Jamais je n'aurais cru être autant apprécié quand j'ai amorcé ma carrière », affirme Hart. Son sport l'aura toujours bien servi. « J'ai commencé la boxe professionnelle à 21 ans, je l'ai dans le sang. Ce sport est ma drogue », déclare celui qui s'entraîne encore un bon cinq heures par semaine.

Celui-ci sera la vedette d'un court métrage intitulé « Hart ». L'œuvre d'une durée approximative de dix minutes est réalisée, écrite et scénarisée par Régis Coussot et Nicolas Alexandre-Tremblay. 

Comment l'ancien combattant a-t-il été approché? « Les deux gars sortaient de l'école du cinéma à Montréal et ils avaient vu le film de Pierre Falardeau. Ils m'ont choisi et j'en suis honoré. J'espère que mon nom les aidera à se faire connaître », avoue celui qui est monté dans le ring pour plus de 90 combats professionnels.

Le projet est différent du film « Le steak » réalisé en 1992. « Dans le court métrage, vous allez surtout me voir m'entraîner et voir la passion du boxeur. Je ne donnerai pas de primeur, mais je pense que la passion va me battre. C'est quelque chose de très positif. Je ne parle pas dans le film, il y aura un narrateur qui parle de ma carrière. On va toucher les points chauds de ma carrière comme le fameux combat contre Cleveland Denny et mon duel pour le Championnat du monde face à Aaron Pryor », mentionne Hart.

Marqué à vie

Quand on pense au nom de Gaétan Hart, le nom de Cleveland Denny refait inévitablement surface. Rappelons que le 20 juin 1980. Hart avait mis son adversaire KO au 10e round. Denny mourra 16 jours après le combat. « J'ai passé à autre chose depuis ce temps. Je trouve ça difficile de constamment revenir sur ce sujet, mais je dois faire avec, ça reste un moment marquant de ma carrière et de ma vie », déclare Hart.

Est-ce que celui-ci croit que cet incident a eu des répercussions sur sa carrière? « Je ne crois pas non », avance-t-il avant d'y réfléchir et se raviser « Peut-être que j'ai eu le combat de championnat du monde avec Pryor, car mon nom était vendeur. J'étais sa première défense de titre et pour les Américains de voir un champion affronter quelqu'un qui avait causé la mort d'un boxeur c'était vendeur. J'avais causé bien malgré moi le décès d'un boxeur. Pryor n'a d'ailleurs pas manqué de me le rappeler en début de combat. J'ai fait du mieux que j'ai pu, mais il était tout un combattant, même Sugar Ray Leonard ne voulait pas l'affronter », affirme l'athlète natif de Buckingham.

Le message

Le combattant voudrait que les gens retiennent une chose après avoir vu le court métrage. « Que j'ai eu du courage durant ma carrière de boxeur et que je me suis toujours battu contre les épreuves qui étaient sur mon chemin », affirme Hart.

Celui-ci espère que les gens ne l'oublieront jamais. « C'est mon souhait. J'ai fait un combat il y a deux ans et des plus jeunes m'ont vu combattre. J'espère qu'ils s'intéresseront à ma carrière et qu'ils seront inspirés », avoue-t-il.

Gaétan Hart pourrait possiblement être de retour au cinéma bientôt. « J'attends des nouvelles d'un cinéaste qui voudrait tourner une fiction. J'aurai probablement un rôle qui devrait tourner autour de la boxe. Il faut croire que ça me collera toujours à la peau », conclut le sympathique personnage avec un rire sincère.

« Hart » sera sur Illico sur demande dès le 14 mars.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Le plus grand boxeur que le Québec aura connu c'est bien Gaetan Hart. Oui Denny a eu un impact sur sa carrière mais ce fut quand même un belle carrière et bonne retraite. Il est plaisant de lire des nouvelles des gens qui nous ont fait vibrer dans notre jeunesse. Bravo pour cet article

    LucB007 - 2015-03-11 18:38