Publicité

25 février 2020 - 07:00

Le dimanche 15 mars, triathlon intérieur

Triathlon du Centre sportif du cégep Édouard-Montpetit : un événement rassembleur

Par Salle des nouvelles

Pour une cinquième année successive, le Centre sportif du cégep Édouard-Montpetit organise un triathlon intérieur, le dimanche 15 mars prochain. Toujours près de sa communauté et conscient de ses besoins, ce défi sportif se veut d’abord et avant tout un événement communautaire, familial et rassembleur, où la compétition fait place au plaisir et à la camaraderie.

L’événement a effet été pensé par le Centre sportif du Cégep afin de favoriser le plaisir relié à l’activité physique. Les éditions précédentes, qui ont été de francs succès, ont accueilli des participants de tous les âges et de tous les niveaux, qui venaient seuls ou en équipe. Encore une fois cette année, les participants pourront vivre cette expérience en profitant des installations sportives de qualité qu’offre le Centre sportif du cégep Édouard-Montpetit.

Accessible à tous

Professeure au Département d’administration et de techniques administratives au Cégep, Mélanie Dubois participera au triathlon pour une quatrième fois. Elle-même sera accompagnée d’amis qui participeront aussi à l’événement. Tous les membres du groupe seront accompagnés de leurs enfants qui viendront les encourager.

« Le défi peut être relevé par tout le monde, que l’on soit sportif ou non, souligne-t-elle. C’est super accessible compte tenu de la manière dont le triathlon est organisé et nos familles sont bienvenues pour nous soutenir. »

Le triathlon est divisé en trois segments et, contrairement à la majorité de ce type de défis sportifs, ils sont délimités par une période de temps fixe. Ainsi, les participants sont invités à faire 10 minutes de nage, 15 minutes de vélo et 15 minutes de course.

« La performance est avant tout par rapport à soi-même. Nous donnons tous le meilleur de nous-mêmes et cette formule permet facilement les encouragements et la camaraderie », poursuit Mélanie Dubois.

« Nous n’avons pas l’impression que l’on tire de l’arrière. À la nage, nous ne sommes jamais plus loin que 25 mètres derrière un autre participant. Nous n’avons vraiment pas à craindre de faire mauvaise figure et personne ne se sent exclu », ajoute Guy Tourangeau, résident de Longueuil depuis près de 30 ans.

Une manière de se remettre en forme

Guy Tourangeau a complété son premier triathlon au Centre sportif du Cégep il y a quatre ans, après s’être mis à l’activité physique à la suite d’un ultimatum de son médecin. « Soit je changeais de mode de vie, soit je partais avec le trio de médicaments pour le diabète, la haute pression et le cholestérol », témoigne-t-il.

Depuis sa première participation, il considère cet événement comme un rendez-vous annuel afin d’évaluer où il en est rendu dans son cheminement sportif, alors que peu de triathlons sont offerts à cette période de l’année, rendant, du coup, l’offre du Centre presque unique en son genre. Comme Mélanie Dubois, il participe au triathlon avec des proches. Selon lui, le triathlon du Centre sportif du Cégep lui permet, chaque année, de se fixer des objectifs et de préserver sa motivation à demeurer actif ; c’est pourquoi il invite la population à faire de même.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.