Publicité

9 novembre 2020 - 10:00

Québec autorise les centres centres de glisse et les centres de plein air à ouvrir cet hiver

Les amateurs de ski de fond et de raquettes seront comblés

Par Salle des nouvelles

La ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, a annoncé que, suivant l'autorisation donnée par la Direction générale de la santé publique, les Québécois pourront profiter des activités hivernales offertes dans les centres de glisse et les centres de plein air cet hiver.

Les motoneigistes auront pour leur part accès aux relais et aux refuges faisant partie du grand réseau de sentiers de motoneige sur le territoire. 

Ainsi, les centres de glisse pourront accueillir la clientèle en respectant des mesures sanitaires, telles que le contrôle de l'achalandage, la mise en place de zones distinctes pour la prise et la remise des chambres à air ainsi que leur nettoyage et leur désinfection réguliers.

Les centres de plein air offrant des activités telles que le ski de fond, la raquette et la randonnée hivernale pourront eux aussi opérer en mettant en place des mesures sanitaires. Notamment, les refuges de ski de fond pourront être accessibles, peu importe le palier d'alerte de la région, mais avec un contrôle de l'achalandage et une fréquence de nettoyage et de désinfection augmentée et ajustée en fonction de la fréquentation. Ces orientations seront les mêmes pour les refuges de motoneige.

En plus des mesures du Plan de sécurité sanitaire COVID-19 de l'industrie touristique, qui comprend des règles de base applicables à l'ensemble du secteur touristique, les centres de glisse, les centres de plein air et les relais de motoneige devront mettre en place des mesures sanitaires élaborées pour les stations de ski en plus de celles pour le tourisme d'aventure et les parcs régionaux.

En zones rouges, il pourra être possible de manger son lunch à l'intérieur d'un refuge, selon les règles en vigueur sur le site. Notons enfin que, s'ils ne sont pas interdits, les déplacements interrégionaux demeurent non recommandés.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.