Publicité

17 janvier 2021 - 15:00

Québec ajoute aussi 10 M$ pour la formation professionnelle et l’éducation des adultes

30 M$ pour des sorties culturelles à l'école

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Compte tenu de l'évolution de la situation épidémiologique et des consignes sanitaires auxquelles doivent se conformer les écoles et les organismes culturels, le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, a annoncé aujourd’hui que la somme de 30,5 millions de dollars sera accordée aux centres de services scolaires pour l'année scolaire 2020-2021. Ce montant pourra servir, de manière exceptionnelle, à la tenue d'activités culturelles à l'école.

Concrètement, cette souplesse supplémentaire accordée au réseau scolaire permettra notamment aux écoles d'organiser, de concert avec les organismes culturels, des spectacles, des activités ou des représentations en présentiel dans le respect des consignes sanitaires en vigueur, ou encore de manière virtuelle.

Cet investissement permettra donc de préserver une importante facette de la mission de l'école québécoise, soit la transmission de la culture, tout en contribuant à maintenir la motivation des élèves.

À quelques jours du retour en classe des élèves du secondaire, de la formation générale des adultes et de la formation professionnelle, M.Roberge a également annoncé aujourd'hui de nouvelles mesures visant à renforcer la motivation et le soutien des jeunes.

Québec versera un montant additionnel de 10 millions de dollars pour la formation générale des adultes et la formation professionnelle, afin de faire en sorte que ces élèves et le personnel de ces centres disposent de tous les outils nécessaires pour poursuivre et réussir leur formation.

Défis particuliers

Ces nouvelles sommes pourront servir à répondre aux défis particuliers qu'apporte la pandémie dans les secteurs de la formation professionnelle et de la formation générale des adultes, ce qui permettra de bonifier les services et les programmes existants.

Elles pourront donc être utilisées pour offrir du soutien additionnel aux élèves les plus affectés par le confinement et pour renforcer l'encadrement pédagogique, par exemple par l'embauche de tuteurs.

Elles pourront aussi servir à bonifier l'offre de services complémentaires destinés aux élèves éprouvant des difficultés en embauchant des professionnels et des enseignants supplémentaires.

Ces sommes permettront enfin de bonifier la formation du personnel des centres de formation des adultes et des centres de formation professionnelle, notamment en ce qui a trait à l'utilisation des nouvelles technologies.

« L'investissement supplémentaire que nous réalisons pour la formation générale des adultes et pour la formation professionnelle constitue une reconnaissance des défis particuliers auxquels ces secteurs font face en raison de la pandémie et permettra à la fois de mieux outiller nos élèves et de mieux soutenir le personnel qui travaille sans relâche dans les centres, souligne M. Roberge dans un communiqué. En cette année scolaire exceptionnelle, il est de notre devoir, plus que jamais, de tout faire pour garder nos élèves motivés et de leur fournir le soutien nécessaire pour favoriser leur réussite scolaire. Il est tout aussi important de nous assurer que la pandémie ne constitue pas un frein à la mission importante d'éveil à la culture de l'école québécoise. En permettant que le théâtre et le musée s'invitent à l'école, à défaut que nos élèves puissent s'y rendre directement, nous répondons à ces deux impératifs. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.