Publicité

27 octobre 2020 - 07:00

Centres d'activités physiques du Québec

Des gyms vont ouvrir leurs portes jeudi en guise de protestation

Par Salle des nouvelles

Une coalition de 260 gymnases, centres de yoga, de danse, d'arts martiaux et de CrossFit de la province vont ouvrir leurs portes jeudi afin d’interpeller le gouvernement sur la fermeture des salles de sports au Québec

Le regroupement nommé « Centres d'activités physiques du Québec » lance par voie de communiqué que  le deuxième confinement « a été reçu comme une claque au visage par nos membres ».

En effet, ceux-ci affirment avoir investi des sommes importantes afin de se conformer aux règles sanitaires prises par le gouvernement. Ils soutiennent également qu’un grand nombre important de salles de sports est en péril malgré les programmes gouvernementaux.

Ces acteurs du milieu des salles de sport soulignent également le rôle important qu’ils jouent au niveau de la santé physique et mentale de la population.

Ainsi, ceux-ci prévoient d'ouvrir leurs portes, le jeudi 29 octobre, même si le gouvernement prolonge le défi 28 jours. Ils rassurent que cette ouverture se fera tout en respectant les mesures sanitaires en vigueur lors de cette journée.

« Si le gouvernement d'ici là est en mesure de nous prouver, à l'aide d'études, que nous sommes une source d'éclosion, nous ferons marche arrière », lance le regroupement.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.