Publicité

13 novembre 2020 - 13:00

En accord avec ses objectifs, mais pas avec le véhicule utilisé pour les atteindre

Accès entreprise Québec: la CCIVR préoccupée par sa création

Par Salle des nouvelles

En réaction à l’annonce du gouvernement du Québec visant la création d’Accès entreprise Québec, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industrie Vallée-du-Richelieu (CCIVR) rejoignent celui-ci sur les objectifs recherchés, mais demeurent préoccupées par le véhicule utilisé pour les atteindre. Elles saluent également l’embauche de nouvelles ressources humaines au sein de ces instances.

« Créer un point central dans chaque communauté pour faciliter l’accès des entreprises aux informations nécessaires à leur développement est un objectif que nous partageons. Notre préoccupation est davantage à savoir si les MRC sont les bons véhicules pour offrir l’aide et l’expertise nécessaire aux entrepreneurs. Assurément, il faudrait éviter que des décisions politiques viennent affecter le développement local », a déclaré Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

« Trop souvent par le passé dans une structure similaire, le milieu des affaires québécois a critiqué le manque d’accès à l’expertise, et une certaine disparité dans les services offerts dans certaines régions. Puisque les MRC seront appelées à jouer ce rôle, assurons-nous qu’il y ait une collaboration étroite entre autres, avec les chambres de commerce locales qui sont très actives sur le terrain et dont le rôle doit être non seulement reconnu, mais valorisé. Il importe d’avoir une voix du secteur privé comme les chambres de commerce dans l’accompagnement des entreprises à travers les instances gouvernementales », a poursuivi M. Milliard.

« Nos connaissances des réalités sur le terrain nous permettent d’être plus près des besoins des entreprises. Nous pouvons ainsi jouer un rôle prépondérant dans l’accompagnement des entrepreneurs qui mériterait d’être reconnu et valorisé » a ajouté Me Marie-Claude Duval, présidente de la CCIVR.


Pour la FCCQ et la CCIVR, détenir une expérience passée en entrepreneuriat devrait être valorisé dans les critères de sélection des ressources qui seront dans Accès entreprise Québec. Ce niveau d’expérience permet bien souvent de connaître la réalité des entrepreneurs et d’être en mesure de bien aiguiller ceux-ci. Bien qu’il ne s’agisse pas de l’unique critère, celui-ci pourrait être associé à une pondération intéressante dans la grille d’embauche.

« Pour être en mesure de bien accompagner les entrepreneurs, les besoins en service-conseil des entrepreneurs sont davantage vers des profils de compétence ayant des connaissances managériales, en gestion des ressources humaines, en mise en marché, dans les programmes gouvernementaux disponibles (au Québec comme au fédéral), etc », a rappelé Charles Milliard.

Pour éviter la confusion, l’entrepreneur devra savoir clairement à qui s’adresser, par exemple, entre Accès entreprise Québec annoncé aujourd’hui et/ou les équipes du réseau régional d’Investissement Québec, qui comportent une trentaine de bureaux et 17 directions régionales à travers le Québec.

« Nous rejoignons également l’objectif du gouvernement du Québec voulant qu’il y ait une équité interrégionale dans les services offerts sur le territoire. En ce sens, il faudra que le ministère de l’Économie et de l’Innovation veille à ce que les montants qu’il octroie aujourd’hui permettent non seulement d’éviter la disparité dans la qualité des services offerts, mais aussi un accès rapide à l’expertise. Cela représente une condition optimale au bénéfice du développement économique du Québec et de ses régions », a conclu Charles Milliard.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.