Publicité
13 juillet 2019 - 07:30

Arts visuels

ORIGO s'installe à la Maison de la culture Eulalie-Durocher

Par Salle des nouvelles

La Maison de la culture Eulalie-Durocher de Saint-Antoine-sur-Richelieu accueille l’exposition ORIGO.

Présenté sous forme d’assemblages et d’installations multidimensionnelles l’exposition ORIGO (origine) met en lumière le talent de trois femmes estampières : Laurence Prévost, Micheline Bertrand et Carole Fisette.

Travaillant la gravure sur le bois, le linoléum et le cuivre, les artistes suggèrent aux visiteurs de vivre un dialogue introspectif, un questionnement et une mise en suspens du présent par la présentation d’œuvres fantaisistes.

Divisée en quatre thèmes : au temps des cavernes, fragments d’écriture, bestiaire et reliefs, cette exposition est le fruit d’un magnifique travail qui s’est échelonné sur trois ans.

Chacun des quatre volets est accompagné d’une trame sonore modulée en superpositions d’échantillonnages sonores qui nous projette dans une atmosphère surréaliste. Oscillant entre ce qui émane du passé et de leur imaginaire, l’exposition se veut une réinterprétation de l’art préhistorique versus l’art actuel.

Le village de Saint-Antoine-sur-Richelieu offre aux visiteurs plusieurs points d’attrait. Pourquoi ne pas en profiter pour visiter la magnifique Église de Saint-Antoine-de-Padoue (le dimanche, de midi à 16 heures, cet horaire est en vigueur jusqu’au 2 septembre). De plus, juste à l’avant dans le parc de la Fabrique, le regroupement d’artistes photographes de la Vallée-du-Richelieu (APVR) présente l’exposition Lumières sur berge où les œuvres de 25 photographes sont exposées avec vue, bien entendu, sur la magnifique rivière Richelieu.

L'exposition sera présentée à la Maison de la culture Eulalie-Durocher du jeudi au dimanche de 13h à 17h jusqu’au 1 er septembre, l’entrée est libre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.