Publicité

12 août 2020 - 16:00

Jusqu'au mois de septembre 2021

L’exposition "La nature du Saint-Laurent" au Biophare

Par Salle des nouvelles

Une nouvelle exposition, "La nature du Saint-Laurent", réalisée par le Biophare, dévoile toute la splendeur des habitats, de la flore et de la faune du Saint-Laurent, à partir des Grands Lacs jusqu’au golfe.

L'événement met en lumière les milieux naturels de ce majestueux cours d’eau ainsi que les défis à relever pour assurer leur préservation. L'installation est effectuée depuis le mois d'août et demeure entre les murs du Biophare jusqu'au mois de septembre 2021.

En explorant le parcours, les visiteurs auront accès à une foule d’informations tout en étant plongés dans une ambiance stimulante. Le décor évoque tour à tour le grand glacier qui recouvrait le Canada il y a des milliers d’années, le déferlement des vagues et les phares montant la garde le long du fleuve.

La visite est aussi l’occasion pour les enfants de découvrir le Saint-Laurent en compagnie de personnages tels que le grand héron et le macareux moine. Ils se verront remettre gratuitement un carnet de jeux à l’entrée de l’exposition. Les sections destinées aux jeunes sont agrémentées par les illustrations fantaisistes de Benoît Laverdière.

« L’objectif de l’exposition est de faire comprendre aux visiteurs à quel point le Saint-Laurent est un milieu de vie riche mais fragile. Nous leur faisons découvrir les efforts déployés par les citoyens et les scientifiques pour le protéger. Pour ce faire, nous avons réalisé des entrevues filmées avec des passionnés du Saint-Laurent qui sont des sommités dans leur domaine et d’excellents vulgarisateurs », explique Marie-Claude Ouellet, biologiste et gestionnaire du projet.

Une approche immersive

Les décors très originaux sont conçus par le scénographe Mario Bouchard et fabriqués par l’atelier Acmé décors. Ils créent l’impression chez les visiteurs d’être entraînés dans le courant. De plus, de magnifiques photographies contribuent à mettre en valeur la grande biodiversité du Saint-Laurent.


« Dès l’entrée dans la salle, les spectateurs baignent dans la mouvance du Saint-Laurent. À chaque vague, ils entrent dans un univers intime pour bien découvrir et comprendre tous ses secrets », soutient Mario Bouchard, scénographe

À l’ère du numérique, les visiteurs auront le privilège d’observer de près des écofacts impressionnants tels qu’une vertèbre de petit rorqual, un bec de macareux, un crâne de marsouin et des fossiles datant de 465 millions d’années.

« Les gens apprécient beaucoup cette proximité avec les précieux objets présentés, analyse Anne-Marie Dulude, directrice générale du Biophare. Ce contact direct donne l’impression d’une véritable rencontre. Nous sommes très fiers de cette nouvelle réalisation du Biophare qui poursuivra son voyage dans d’autres institutions muséales au cours des prochaines années. La réalisation de cette exposition itinérante a été rendue possible grâce à l’aide financière de Patrimoine canadien. »

Ils pourront aussi profiter des salles permanentes "L'observatoire du lac Saint-Pierre" et "L'appel du large".

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.