Publicité

4 novembre 2020 - 15:00

24e édition

CégepBD: le Cégep de Valleyfield annonce les gagnants

Par Salle des nouvelles

Le 29 octobre, le Cégep de Valleyfield tenait son tout premier Gala virtuel du concours CégepBD, un événement rassembleur organisé visant à couronner les gagnants de la 24e édition de cette activité étudiante rassemblant des étudiants des quatre coins du Québec. 

L’édition 2020 aura connu un vif succès avec plus de 94 inscriptions provenant de 19 cégeps de la province. De ces 94 inscriptions, 25 planches ont été déposées et soumises au jury.

Initié par le Cégep de Valleyfield en 1996, CégepBD est devenu un véritable tremplin d’avenir pour les meilleurs bédéistes de la relève québécoise. Au fil des années, le concours a vu défiler Julie Rocheleau, Samuel Cantin, Zviane, maintenant professionnels et bien implantés dans l’univers de la bande dessinée.

En raison de la situation actuelle liée à la pandémie, la fin de semaine de formations et d’ateliers, connue sous le nom de 48hBD, a dû être annulée.

Cependant, le second volet du concours s’est déroulé comme prévu. Le mentorat à distance permet de soutenir les participantes et les participants par une évaluation de leur travail par l’équipe de formateurs, en plus d’offrir une séance de formation personnalisée liée au travail du bédéiste. Les participants avaient jusqu’au 5 juin pour soumettre leur œuvre au comité de sélection.

Les grands gagnants de la 24e édition du concours CégepBD

Toutes les bandes dessinées reçues ont été analysées selon plusieurs critères, tels que les qualités techniques, l’originalité du scénario, les illustrations et la composition des éléments narratifs. Le talent et la créativité ont grandement impressionné le jury qui ne tarissait pas d’éloges à l’égard des bédéistes.

En troisième position, avec une bourse de 250$, du Collège de Bois-de-Boulogne: Rendez-vous de Jessica Zhu;

En deuxième position, avec une bourse de 500$, du Cégep de Sainte-Foy : Jusqu’où peut-on aller? d’Anaïs Laflamme;

Finalement, la bande dessinée gagnante de l’édition 2020 provient du Cégep Limoilou : Eurêka de Marianne Morin, qui se voit décerner une bourse de 1000$.

Le jury a accordé également des mentions spéciales aux bandes dessinées de Daphnée Drouin du Cégep de Lévis (Rain Puddles), Jonathan Venne du Cégep Marie-Victorin (13), Lucca Lima Diniz du Cégep du Vieux Montréal (Espace Passager), Anthony Techer du Cégep de Matane (Monsieur H), Charlotte Gagnon du Cégep du Vieux-Montréal (Ramen) et Gabrielle Leclerc-Bouchard du Collège Ahuntsic (La tache).

Lancement de la 25e édition

L’édition 2021 de CégepBD, qui sera entièrement virtuelle, a également pris son envol lors du Gala. Bien que le format soit différent en raison de la pandémie, la qualité et l’offre de cours ne seront pas en reste. 

Les suivis offerts par le volet du mentorat à distance pourront débuter plus hâtivement et une programmation de conférenciers et d’ateliers intensifs en ligne sera proposée lors du 48hBD

Pour cette 25e édition, une compilation spéciale regroupant les œuvres des 15 dernières années sera publiée. L’organisation pourra également compter sur la participation du bédéiste Francis Desharnais à titre de porte-parole.

Monsieur Desharnais, bédéiste et réalisateur, est récipiendaire de nombreux prix pour la qualité de ses œuvres, dont le Prix BD des collégiens pour son œuvre La petite Russie. 

Les étudiants des divers collèges à travers le Québec sont invités à s’inscrire par l’entremise du Service de l’animation étudiante.

Pour plus d’information sur le sujet : https://www.colval.qc.ca/index.php/activites-etudiantes/activites-socioculturelles/bd

Pour admirer les œuvres réalisées dans le cadre de la 24e édition, rendez-vous sur le site Internet du Collège de Valleyfield.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.