Publicité

20 janvier 2021 - 07:00

Investissement dans le carde du plan de relance du gouvernement

90 000 $ octroyé à deux institutions muséales de la région

Par Catherine Deveault

Le député de Borduas, Simon Jolin-Barrette, annonce l’octroi d’une somme additionnelle de 90 000 $ à deux institutions muséales de sa circonscription.

« En raison de la fermeture des lieux publics et des mesures sanitaires imposées depuis le  printemps 2020, les institutions muséales sont privées d’importants revenus autonomes. Cette enveloppe supplémentaire, issue du Plan de relance économique du milieu culturel, vise à stabiliser leur situation financière, et à permettre une reprise plus rapide et durable de leurs activités lorsque la situation sanitaire le permettra », mentionne l'élu. 

Le gouvernement du Québec, en bonifiant l’aide au fonctionnement des musées dans le cadre de son plan de relance, mentionne vouloir permettre de préserver ces institutions qui jouent un rôle essentiel dans la démocratisation de la culture auprès des citoyens et des familles.

« Je me réjouis de cette nouvelle, car La Maison amérindienne et la Maison nationale des  Patriotes constituent des lieux culturels importants pour la circonscription de Borduas. Elles  sont empreintes d’histoire et représentent une belle carte de visite de notre région. Leur bagage patrimonial est une fierté pour la communauté. Ces institutions muséales situées à Mont-Saint-Hilaire et à Saint-Denis-sur-Richelieu font rayonner et vivre notre culture. L’octroi  de cette bonification est un signe encourageant pour le milieu culturel et démontre notre  désir de les appuyer pendant cette crise », souligne-t-il en conclusion. 


 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.