Publicité

18 avril 2021 - 12:00

Saint-Antoine-sur-Richelieu

L'artiste Gaëtane Dion présente faut pas se leurrer! à la Maison de la culture Eulalie-Durocher

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Après avoir effectué une résidence de création à Coaticook, l’artiste, Antonienne jusqu’à tout récemment, présente à la Maison de la culture Eulalie-Durocher, située à Saint-Antoine-sur-Richelieu son tout nouveau projet : Faut pas se leurrer!

Consciente de vivre dans un univers d’apparences, l’artiste s’intéresse à l’aspect mythique que dissimulent les choses et le monde derrière la fine enveloppe qui les recouvre. Son propos visuel s’inspire à la fois du quotidien et d’une autre réalité plus énigmatique ; une réalité brumeuse, aussi insaisissable qu’éphémère qui ne laisse de trace que dans l’ambiguïté sans frontières de notre imagination : le rêve.

Une fois notre conscience réanimée, qu’advient-il de tous ces décors et accessoires oniriques que la nuit a balancés à la folle de notre logis. Et parallèlement, dans la vie éveillée, quel sens donner à ce qui compose notre univers personnel, au-delà de l’apparence ?

Oscillant entre le dramatique et le ludique, jumelant abstraction et figuration, l’exposition Faut pas se leurrer se compose d’une vidéo de 4:05 minutes intitulée Impressions, d’une installation, Silhouettes, et d’un corpus d’œuvres murales, Nuits, dans lesquels, tels des leurres flottant dans une réalité illusoire, différents objets questionnent notre perception et notre jugement face à ce que nous voyons et tentent de créer des ponts entre le visible et l’invisible.

Une exposition à découvrir les samedis et dimanches de 13 h à 17 h jusqu’au 23 mai à la Maison de la culture Eulalie-Durocher. Entrée libre.

Notons que des mesures seront prises afin d’assurer la sécurité des visiteurs en suivant les normes sanitaires prescrites par les autorités de santé publique. La distanciation physique et le port du masque sont obligatoires. Un nombre restreint de visiteurs seront admis dans le bâtiment en même temps.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.