Publicité

24 août 2021 - 15:00

Tantôt, demain peut-être

Une pièce de théâtre jouée au téléphone pour un spectateur à la fois

Par Catherine Deveault

Toutes les réactions 1

Après plus de 125 représentations à guichet fermé et des critiques élogieuses en 2020, la création engagée de Marie Ayotte, Tantôt, demain peut-être, récidive du 14 septembre au 17 octobre 2021.

Théâtre Déchaînés, dont le mandat est de proposer du théâtre d’implication de spectateurs éthique et accessible, offre avec cette pièce une expérience participative, interprétée pour un spectateur à la fois, en direct et au téléphone, telle une conversation. Au bout du fil, Hélène, une mère étouffée de regrets, vogue de souvenir en souvenir, à l’abri dans son jardin. À travers ses confessions à demi-mot, elle répond à toutes nos questions, cherchant la rédemption par la voie du pardon qu’on accepte de lui offrir… ou pas.

Le spectateur, quant à lui, peut participer au gré de ses envies, que ce soit en posant les questions qui lui viennent à l’esprit ou en choisissant de simplement écouter. Chaque représentation est unique, adaptée au spectateur et dans le respect total des préférences de chacun.

Fruit de trois ans de recherches documentaires, la pièce se veut un dialogue empreint de bienveillance à propos d’un des plus grands tabous qu’il nous reste en tant que société : celui autour de ces femmes qui, finalement, regrettent d’être devenues mères. Un dollar par billet vendu sera remis à la Fondation Mères avec pouvoir, un organisme à but non lucratif, visant à favoriser l’autonomie et l’intégration sociale et professionnelle de femmes cheffes de familles monoparentales à revenu modeste et avec enfants, de la naissance à cinq ans.

« Tantôt, demain peut-être a été écrite et mise en scène spécifiquement pour convenir au médium téléphonique. J’ai commencé ce projet par amour, voulant savoir comment aider une amie vivant le déchirement qui vient avec le fait d’aimer son enfant inconditionnellement tout en détestant le quotidien de la maternité, ainsi que la honte profonde de vivre avec ces sentiments; je me suis mise alors à effectuer des recherches pour mieux comprendre le sujet. Trop peu de gens prennent conscience des nombreuses nuances de cette réalité sans aller d’emblée au jugement. Avec ce projet, on peut utiliser le théâtre au téléphone comme un outil social d’écoute et de discussion sans tabou, et inviter le spectateur à participer tout en respectant ses limites personnelles. »

- Marie Ayotte, autrice et directrice de Théâtre Déchaînés.

Les nouvelles représentations de cette pièce, qui sont rendues possibles grâce à l’appui financier du Conseil des arts et des lettres du Québec, auront lieu en même temps que la production de la version anglophone de la pièce, Soon, Tomorrow Maybe.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Très intriguée

    Manon Bellavance - 2021-08-24 18:49