Publicité
24 janvier 2020 - 11:00

Dans les villes de Lacolle, Saint-Georges-de-Clarenceville, Saint-Constant et La Prairie

Une opération policière débouche sur cinq perquisitions en Montérégie

Par Salle des nouvelles

Des enquêteurs de la division d’enquêtes et de coordination du crime organisé Montérégie, assistés de policiers de la Régie intermunicipale de Police Roussillon et de policiers de la division d’enquêtes de la MRC des Jardins-de-Napierville, du groupe tactique d’intervention, du service de l’identité judiciaire et de maîtres-chiens de la Sûreté du Québec, ont réalisé, au cours de la journée d’hier, cinq perquisitions à Lacolle, à Saint-Georges-de-Clarenceville, à Saint-Constant et à La Prairie, en Montérégie.

Ces perquisitions, effectuées dans le cadre d’une enquête initiée il y a quelques mois concernant du trafic de stupéfiants, ont été réalisées dans trois appartements, une résidence et une voiture et elles font suite à l’utilisation de diverses techniques d’enquête et à de l’information obtenue du public.

Au total, les enquêteurs ont saisi :

  • Environ 240 grammes de cocaïne;
  • Plus de 380 comprimés s’apparentant à de la méthamphétamine;
  • Plus de 40 comprimés de médicament d’ordonnance;
  • Plus de 12 400$;
  • Du matériel servant au trafic de stupéfiants, entre autres des balances;
  • Un VUS à titre de bien infractionnel;
  • Des cartouches (munitions);
  • Un Ponton pour expertises.

Lors de cette opération, des personnes ont été interpellées et des arrestations pourraient avoir lieu ultérieurement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.