Publicité
12 juillet 2019 - 06:00 | Mis à jour : 17:04

Politique fédérale

Denis Trudel souhaite bon atterrissage à Hébert

Par Salle des nouvelles

En marge de l’annonce de la candidature de l’ex-député péquiste Réjean Hébert, Denis Trudel, candidat du Bloc Québécois dans Longueuil-Saint-Hubert, se dit prêt à affronter n’importe quel candidat libéral et est confiant de l’emporter quel que soit le résultat de la course à l’investiture qui se dessine entre M. Hébert et son rival, Éric Beaulieu.

« En 2015, les gens ont essentiellement voté pour le PLC afin de sortir le gouvernement Harper. Ma circonscription n’a pas de véritable fond libéral - un peu à l’image de M. Hébert : traditionnellement, c’est un bastion indépendantiste, et je suis convaincu que les projections actuelles pour le PLC sont artificiellement gonflées », croit M. Trudel, qui selon les plus récents sondages est le principal adversaire à battre pour les libéraux.

C’est pourquoi Denis Trudel comprend mal la décision de Réjean Hébert de se porter candidat dans Longueuil-Saint-Hubert pour le PLC, après avoir dû renoncer à le faire en Estrie, mais lui souhaite la bienvenue.

« Ce que j’en comprends est que M. Hébert veut surtout une limousine de ministre pour réaliser un projet en santé, et il pense que les gens de Longueuil-Saint-Hubert vont lui donner sa limousine. Ça m’inquiète, parce que sa motivation première devrait être de représenter et servir les gens d’ici, et je ne le sens pas », explique M. Trudel.

« Comme il n’est pas du coin, j’invite M. Hébert à prendre un café s’il veut en apprendre davantage sur ma circonscription et ses enjeux. Et s’il change encore d’idée et n’aime plus le café, ça peut aussi être une bière ! », conclut Denis Trudel.

Le candidat souhaite finalement la meilleure des chances à Messieurs Beaulieu et Hébert en vue de la course à l’investiture qu’ils s’apprêtent à mener. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.