Publicité

1 juin 2020 - 10:00

Selon lui, le budget d'aide aux jobs d'été pour les jeunes n'a pas suivi

Programme Emplois d’été Canada: Yves-François Blanchet demande des modifications

Par Salle des nouvelles

Le député de Beloeil-Chambly et chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, demande des modifications immédiates au programme Emplois d’Été Canada.

« Nous n’avons pas encore le portrait complet de la situation et juin est arrivé. Plusieurs demandeurs risquent de simplement laisser tomber et annuler des projets. Des jeunes vont perdre des opportunités de travail. C’est inacceptable! Il faut absolument accélérer le processus pour que l’embauche puisse se faire dans les plus brefs délais », déclare Yves-François Blanchet.

En plus d’exiger le traitement rapide des demandes, le député Blanchet réclame aussi que le financement du programme soit augmenté. Le député de Beloeil-Chambly ajoute, : « L’accès au programme a été élargi, ce qui est une bonne chose, mais le budget n’a pas suivi, ce qui revient à faire plus avec moins. Plusieurs organismes, notamment ceux de Beloeil-Chambly sont affectés par la situation. Je demande à la ministre d’ajouter des sommes dans le programme pour éviter que l’on pénalise les demandeurs »

« Le gouvernement s’est vanté d’aménagements au programme mais n’a livré que de la confusion. Aujourd’hui, de nombreuses organisations découvrent qu’elles n’auront pas accès à l’aide de ces jeunes travailleurs, plus nécessaires que jamais. Le bureau du comté est comme toutes ces organisations : il s’est fait mener en bateau et il doit maintenant gérer d’importantes et légitimes déceptions parce que le fédéral a, lui, très mal géré le programme d’emplois d’été en période de crise », conclut Yves-François Blanchet.

Rappelons que les organismes à but non lucratif, privés et publics dont les demandes sont retenues reçoivent habituellement une réponse au mois d’avril. Les réponses ont commencé à arriver en mai et plusieurs sont toujours en attente.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.