Publicité

9 juin 2020 - 11:12

Des ajustements envisagés

La Prestation canadienne d'urgence serait retravaillée par le fédéral

Par Inès Lombardo, Journaliste

Ce mardi 9 juin, le premier ministre s'est montré frileux sur la question de la Prestation canadienne d'urgence (PCU), sans fermer la porte à un éventuel prolongement. Pour l'instant, cette prestation prendrait officiellement fin le 3 octobre prochain.

Les journalistes n'ont laissé aucun répit à Justin Trudeau sur la PCU: la fin de l'aide est-elle proche? Comment faire pour les gens qui ne la toucheront plus ? Comment rembourser toute l'aide versée jusqu'ici ?

Des modifications envisagées pour la PCU

Alors que cette aide a été mise en place pour soutenir les Canadiens qui ne pouvaient assurer leurs dépenses quotidiennes pendant la pandémie (loyer, épicerie...), le NPD demande un prolongement de quatre mois à raison de 2000$ mensuels pour les trois millions de Canadiens qui seront encore à la recherche d'un emploi.

Selon Justin Trudeau, qui a reconnu que « on va en avoir de moins en moins besoin » au fur et à mesure de la relance du pays, son gouvernement regarde actuellement quelles modifications apporter pour assurer la transition.

Un projet de loi sera déposé demain pour cibler les fraudeurs à la PCU, le premier ministre assurant toutefois que les gens qui ont commis des erreurs ne seront pas inquiétés.

À la question de la dette à venir découlant de toutes les dépenses effectuées par le gouvernement fédéral pour aider les Canadiens pendant la crise, le premier ministre a préciser que ces aides étaient la meilleure façon de « minimiser les conséquences et les coûts de ces mesures pour les années à venir ».

Plus de protection pour la réouverture

Pour accompagner le déconfinement graduel du pays, le gouvernement Trudeau a  signé de nouveaux contrats pour accroître les protections pour les travailleurs de première ligne.

Alors que le pays se réveille progressivement, le premier ministre a rappelé que la réouverture ne peut s'envisager sans un accroissement significatif des tests et analyses. C'est pourquoi son gouvernement a signé des contrats, notamment avec GL Chemtec International, pour assurer le développement de ces produits de dépistage.

Plus d'1,2 million de blouses et 15 millions de housses de souliers et lingettes désinfectantes sont actuellement acheminées à travers le pays.

Samedi, 160 000 litres de désinfectants sont arrivés à Vancouver où sept autres cargos de cette sorte sont attendus. Près d'un million de visières et 7 millions de gants sont distribuées aux provinces et territoires.

Une ligne téléphonique pour les gens d'affaires

Par ailleurs, un autre type d'aide a été précisé pour les gens d'affaires: une ligne téléphonique a été mise en place pour les aider à naviguer entre les différentes conditions. Ils doivent joindre le  1 866 989 1080 pour accéder à l'expertise d'un comptable ou d'un conseiller financier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.