Publicité

3 septembre 2020 - 13:46

Le premier ministre du Québec fait le point sur la COVID-19 dans la province

Pas question de reconfiner...pour le moment

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Devant la hausse significative du nombre de cas d’infection à la COVID-19, le premier ministre du Québec, M. François Legault, n’exclut pas l’idée de reconfiner certaines régions, advenant une deuxième vague. C’est du moins ce qu’il a laissé savoir en conférence de presse, ce jeudi, alors qu’il se trouvait dans la région de Portneuf.

« Pour l’instant, il n’est pas question de confinement dans aucune région du Québec. Si on devait se rendra là ça [le confinement] se ferait par région, voir même par sous-région », a expliqué le premier ministre. 

Questionné au sujet de la situation dans les écoles du Québec, M. Legault a annoncé que d’ici quelques jours, les informations concernant les nombres de cas déclarés dans les établissements scolaires seront dévoilées au public. « Nous sommes en train de nous arrimer avec les Centres de services pour avoir les informations la journée même et pouvoir les rendre de façon transparente. »

Bien que de nombreux cas aient été déclarés dans plusieurs écoles de la province, le premier ministre du Québec estime que la situation est tout de même sous contrôle.

« Les éclosions que l’on voit dans certaines classes confirment que nous avons eu la bonne approche avec les bulles par classe et non par école, comme ça, on va pouvoir fermer juste fermer une classe plutôt qu’une école… On s’attendait à ce qu’il y ait des cas dans les écoles. Pour l’instant c’est encore sous contrôle, mais on reste prudent », a ajouté M. Legault.

Quant aux programmes sport-études et art-études, le premier ministre du Québec, vise toujours le 14 septembre pour la reprise des activités. « Pour l’instant, même avec la hausse du nombre de cas, si nous avions à prendre une décision aujourd’hui concernant les sports et les arts, nous irions de l’avant. » Évidemment, ceci est conditionnel à ce que la province ne connaisse pas d’augmentation importante. 

Serrer la vis aux récalcitrants

Devant la hausse significative de cas, notamment dans la région de Québec, François Legault n’exclut pas l’idée de resserrer les mesures spécialement pour les personnes atteintes de la COVID-19 et qui refusent de s’isoler.

« Nous sommes en discussions avec la ministre de la Sécurité publique, Mme Geneviève Guilbault, pour voir comment on peut resserrer les amendes pour les personnes qui refusent de s’isoler alors qu’elles sont porteuses du virus. Il en va de la santé de l’ensemble de la population alors, nous allons prendre les mesures nécessaires pour que ces personnes soient isolées. »

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.