Publicité

16 juin 2021 - 15:00

Fin des travaux à l’Assemblée nationale

Un bilan positif pour Simon Jolin-Barrette

Par Catherine Deveault

Le 12 juin marquait la fin des travaux à l’Assemblée nationale et Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice, ministre responsable de la Langue française, ministre responsable de la Montérégie et député de Borduas, dresse un bilan positif de la session parlementaire qui vient de se terminer.

À Québec, la session a entre autres été marquée par l’adoption, le 13 mai dernier, du projet de loi 84 visant à aider les personnes victimes d'infractions criminelles et à favoriser leur rétablissement, qui avait été déposé en décembre 2020. Ce projet de loi propose une réforme en profondeur des services d'aide et d'indemnisation, une initiative nécessaire et réclamée par de nombreux groupes de victimes.

D’ailleurs, même dans l’opposition, aucun député n’a voté contre l’adoption de ce projet de loi. « Notre gouvernement s’était engagé à faire cette réforme. D’ailleurs, ce sont 240 millions de dollars sur 5 ans qui sont consacrés à la réforme de l’IVAC. Il s’agit d’un investissement majeur et historique », explique le député de Borduas.

Le dépôt du projet de loi 96 a également retenu l’attention. Intitulé Projet de loi sur la langue officielle et commune du Québec, le français, il vient modifier la Charte de la langue française, adoptée en 1977, afin d'assurer la vitalité et l'avenir de la langue française au Québec. Le projet de loi vient également renforcer le statut de la Charte de la langue française, notamment en l'élevant au rang de loi fondamentale, et inscrit de surcroît le français comme seule langue officielle et comme langue commune du Québec au sein de la Constitution.

Le projet de loi propose également de solidifier la présence du français au Québec en s’assurant que l’État, les ministères, les organismes et les municipalités soient les premiers à donner l’exemple en matière d’utilisation du français dans leurs communications. Divers encadrements sont également prévus dans les entreprises, les commerces et les institutions scolaires. « La langue française est notre langue commune, et il est temps que cela se reflète dans toutes les sphères de la société. La langue française est l'âme de notre nation et lorsqu'elle progresse, c'est tout le Québec qui se renforce », affirme monsieur Jolin-Barrette.

Des gains en circonscription

La circonscription de Borduas n’est pas en reste puisque plusieurs investissements gouvernementaux ont été annoncés au cours de la même période. À titre d’exemple, la MRC de la Vallée-du-Richelieu a reçu plus de 640 000$ afin de supporter les coûts supplémentaires occasionnés par la pandémie tout en lui permettant de développer ses infrastructures numériques et ses outils technologiques.

De plus, le ministère de la Famille a octroyé une subvention de plus de 1 087 000 $ au centre de la petite enfance (CPE) Les Copains d’abord pour sa nouvelle installation à Saint-Mathieu de Beloeil afin de soutenir la création de 70 places subventionnées. « L’objectif est de répondre aux besoins de nombreuses familles de la région », ajoute monsieur Jolin-Barrette. 

Dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives, la municipalité de Sainte-Madeleine a reçu la somme de 814 131$ pour la construction d’une patinoire multifonctionnelle couverte tandis que Saint-Antoine-sur-Richelieu s'est vue remettre 95 588$ pour la rénovation de son terrain de soccer.

« Nos municipalités doivent être en mesure de se doter d’infrastructures qui permettent à la population de demeurer active. Cette annonce illustre d’ailleurs la volonté du gouvernement d’encourager ces projets qui mettent de l’avant la santé des citoyennes et des citoyens, mais qui soient aussi le reflet des besoins exprimés par les milieux. » Dans le même esprit, la ville de Mont-Saint-Hilaire s’est vue octroyer 260 000 $ pour l'aménagement d’une piste multifonctionnelle sur la rue Radisson, favorisant ainsi les déplacements efficaces, non polluants et la mobilité durable.

Enfin, en début de session, le député a également fait parvenir à l’ensemble des résidences du territoire son Bottin des ressources, un recueil colligeant les organismes du territoire et les regroupant par services. Simple et convivial, il s’adresse à l’ensemble de la population de la circonscription de Borduas.    « C’est un projet sur lequel mon équipe et moi travaillions depuis un moment. Je tenais à ce que les citoyennes et les citoyens de la circonscription de Borduas puissent trouver facilement le soutien et l’accompagnement dont ils ont besoin », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.