X
Rechercher
Publicité

Négociations avec le Conseil du Trésor

Une nouvelle offre pour les employés des CPE

durée 12h00
22 octobre 2021
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

La présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, est venue présenter devant les médias la nouvelle offre bonifiée pour le personnel dans les CPE. Une première offre avait été déposée en juillet dernier, mais elle a mené vers un retour aux tables de négociation.

La semaine dernière, le gouvernement du Québec avait annoncé que dès cet instant, la bonification de salaire qui pouvait aller jusqu’à 17 % était en vigueur. Cette hausse représente 6 % de plus que la majorité des gens travaillant dans la fonction publique.

Aujourd’hui, la nouvelle offre globale propose aux éducatrices spécialisées une majoration salariale pouvant atteindre 20,2 % qui s’ajoute aux 17 % actuels. Ce sont 60 % des éducatrices qui sont au maximum de l’échelle salariale, mais elles auront le droit à une augmentation supplémentaire de 3,2 % représentant un taux de plus de 30 $ de l’heure.

Pour l’ensemble des employés de soutien dans les CPE, préposés à l’alimentation, à la désinfection et aux personnels administratifs, le gouvernement offre une bonification de 3,3 % qui s’ajoute au 6 % déjà mis sur la table. On serait à 9,3 %. Cette hausse s’appliquerait à la majorité des gens qui se trouvent dans le bas de l’échelle, mais la moyenne pour tous les employés serait d’environ 9 % d’augmentation.

Une prime horaire de 4 % s’ajoute pour les heures qui sont effectuées en dehors des plages régulières. On parle ici des heures de soir, nuit et fin de semaine. Québec refuse de forcer ou de mettre en place l’obligation pour les éducatrices de faire du temps supplémentaire.

Concernant la charge que représentent les enfants aux besoins particuliers, le gouvernement va créer un comité paritaire, où les syndicats et la Fédération des employeurs seront présents, afin de trouver des solutions pour un meilleur accompagnement et offrir un plus grand soutien aux éducatrices.

« Ce comité va nous permettre de dégager un portrait clair de la situation et proposer des solutions concrètes. Je pense qu’on est capable de travailler ensemble et de dire comment on va faire pour justement mieux accompagner cette charge. Qu’est-ce que ça prend pour le faire. Je peux vous assurer qu’on va suivre de très près le travail qui va être fait. Si nous proposons de mettre en place ce comité, c’est parce qu’on a l’intention d’y donner suite », explique Mme LeBel.

Un comité de travail sera également mis en place pour revoir l’organisation du travail. Par exemple, les horaires.

« Le but de tout ça, c’est de favoriser cette conciliation travail-famille-vie personnelle. On est conscient que c’est une profession qui touche des femmes. On est conscient de la situation qu’on a dans la vie de famille. Je l’ai vécu, j’en suis forte consciente. Donc l’idée, c’est de trouver comment on peut réorganiser les horaires de travail et de peut-être bonifier des journées, d’avoir moins de journées de travail », termine la présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel.

Il faudra attendre la réponse des syndicats pour savoir si le gouvernement devra retourner aux tables de négociation, mais ce dernier considère qu’elle a fait son bout de chemin.

À lire également : 
Québec promet une place en service de garde pour tous les enfants d'ici 2025

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 6h00

Projet de loi sur l'aide médicale à mourir: Dubé retire un article controversé

Le ministre de la Santé s’incline devant les critiques et accepte de retirer un article controversé de son projet de loi sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir (AMM). Christian Dubé a annoncé jeudi en point de presse à l’Assemblée nationale qu’il renonçait à élargir l’AMM aux personnes souffrant d’un handicap neuromoteur grave, comme la ...

25 mai 2022

Legault veut un «mandat fort» pour pouvoir rapatrier les pouvoirs en immigration

François Legault sollicitera un «mandat fort» lors de la prochaine campagne électorale afin de pouvoir négocier avec Ottawa le rapatriement des pouvoirs en immigration. Le premier ministre a mis de l’avant cette revendication mardi, lors d’un point de presse qu’il a tenu immédiatement après l’adoption du projet de loi 96 visant à protéger la ...

23 mai 2022

Budget: Québec revoit son déficit à la baisse à 4,6 milliards $

Le gouvernement du Québec revoit à la baisse son déficit budgétaire pour l’année 2021−2022 en raison d’une reprise économique «plus vigoureuse que prévu». Ainsi, le déficit budgétaire du Québec est maintenant estimé à 4,6 milliards $ pour l’année 2021−2022. Le budget déposé le 22 mars prévoyait un déficit de 7,4 milliards $, avant utilisation ...