Publicité

7 janvier 2022 - 07:00

Pandémie de la COVID-19

Omicron: Justin Trudeau tiendra une réunion avec les premiers ministres

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau tiendra une autre téléconférence avec les premiers ministres des provinces et des territoires la semaine prochaine afin de discuter des efforts déployés par les gouvernements pour réduire les conséquences sanitaires, économiques et sociales causées par le variant Omicron.

C’est ce qu’indique un communiqué du Cabinet du premier ministre qui résume la conversation qu’a eue Justin Trudeau avec le premier ministre de la Colombie−Britannique mardi. Le premier ministre John Horgan est le président du Conseil de la fédération.

Le cabinet du premier ministre (CPM) a également indiqué que Justin Trudeau et John Horgan ont discuté du «Transfert canadien en matière de santé et ont convenu de poursuivre les discussions avec tous les gouvernements provinciaux et territoriaux pour s’assurer que les Canadiens sont soutenus par des systèmes de santé efficaces.»

Les cas de COVID−19 ont augmenté à travers le pays, car le variant Omicron facilement transmissible a forcé l’annulation de l’apprentissage en classe et a provoqué le retour de plusieurs restrictions sanitaires à travers le pays.

Le CPM a indiqué que Justin Trudeau et John Horgan ont également discuté des efforts de reconstruction de la Colombie−Britannique après que les inondations historiques de la fin novembre qui ont forcé des milliers de personnes à quitter leurs maisons et détruit des autoroutes.

La région de Sumas Prairie, responsable d’une grande partie de la production agricole de la Colombie−Britannique, a été particulièrement touchée, des milliers d’animaux de ferme sont morts dans ce secteur lors des inondations.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.