X
Rechercher
Publicité

Pour réduire le nombre d'accidents

Santé-sécurité du travail: le régime intérimaire maintenant en vigueur

durée 12h06
7 avril 2022
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par La Presse Canadienne

C’était cette semaine qu’entrait en vigueur une partie de la réforme en santé−sécurité du travail, notamment celle qui prévoit un régime intérimaire en matière de prévention et de participation.

Ce régime intérimaire s’appliquera à tous les établissements qui n’ont pas déjà des mécanismes de prévention et de participation. Ceux qui en ont déjà verront ceux−ci continuer de s’appliquer.

Les obligations du régime intérimaire varient en fonction du nombre de travailleurs, soit au moins 20 ou moins de 20 travailleurs.

Dans les milieux de travail où il y a au moins 20 travailleurs, un comité de santé et sécurité doit être mis en place par les employeurs et les travailleurs. Aussi, les travailleurs doivent désigner au moins un représentant en santé−sécurité.

En entrevue mercredi, le président de la FTQ, Daniel Boyer, s’est dit convaincu que ces mesures auront un effet favorable sur les milieux de travail, en réduisant le nombre d’accidents.

Le ministre du Travail et de l’Emploi, Jean Boulet, précise qu’ainsi, «94 % des milieux de travail seront couverts par des mécanismes de prévention» en santé et sécurité du travail, ce qu’il qualifie d’ «avancée historique».

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 6h00

Projet de loi sur l'aide médicale à mourir: Dubé retire un article controversé

Le ministre de la Santé s’incline devant les critiques et accepte de retirer un article controversé de son projet de loi sur l’élargissement de l’aide médicale à mourir (AMM). Christian Dubé a annoncé jeudi en point de presse à l’Assemblée nationale qu’il renonçait à élargir l’AMM aux personnes souffrant d’un handicap neuromoteur grave, comme la ...

25 mai 2022

Legault veut un «mandat fort» pour pouvoir rapatrier les pouvoirs en immigration

François Legault sollicitera un «mandat fort» lors de la prochaine campagne électorale afin de pouvoir négocier avec Ottawa le rapatriement des pouvoirs en immigration. Le premier ministre a mis de l’avant cette revendication mardi, lors d’un point de presse qu’il a tenu immédiatement après l’adoption du projet de loi 96 visant à protéger la ...

23 mai 2022

Budget: Québec revoit son déficit à la baisse à 4,6 milliards $

Le gouvernement du Québec revoit à la baisse son déficit budgétaire pour l’année 2021−2022 en raison d’une reprise économique «plus vigoureuse que prévu». Ainsi, le déficit budgétaire du Québec est maintenant estimé à 4,6 milliards $ pour l’année 2021−2022. Le budget déposé le 22 mars prévoyait un déficit de 7,4 milliards $, avant utilisation ...