Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Fédération du personnel de soutien scolaire

Éducation: votes en faveur de la grève et offres critiquées par des syndicats

durée 09h00
16 octobre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les membres des syndicats québécois affiliés à la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ) ont voté jeudi lors d’assemblées générales en faveur d’arrêts de travail pouvant aller jusqu'à la grève générale illimitée.

Le personnel de soutien scolaire représente 40 % des personnes travaillant dans les écoles du Québec.

Le président de la Fédération, Éric Pronovost, explique qu’après bientôt un an de négociations, les membres ont voulu donner un signal fort. M. Pronovost reproche au ministre de l’Éducation, Bernard Drainville, de ne pas entendre les demandes des membres du personnel de soutien scolaire.

Les syndicats font état de problèmes de pénurie de personnel notamment causés par le manque de postes à temps complet, les horaires brisés et des ennuis de conciliation famille-travail. Éric Pronovost soutient que ces enjeux nuisent actuellement à la rétention du personnel.

La Fédération suivra l'issue des votes des autres syndicats membres du Front commun avant de préciser la suite de ses moyens d'action. 

Entre-temps, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) réserve un accueil froid aux offres déposées cette semaine par les Comités patronaux de négociation représentant les centres de services scolaires francophones, les commissions scolaires anglophones et les collèges en vue du renouvellement des conventions collectives du personnel de soutien scolaire et celui des collèges.

La porte-parole du SCFP, Marie-Claude Arbour, déplore qu’il n’y ait rien dans ces offres pour régler la pénurie de main-d'œuvre ou pour susciter l'attraction de personnel dans le réseau de l'éducation et de l'enseignement supérieur.

Quant à la demande de la présidente du Conseil du trésor, Sonia Lebel, de réduire substantiellement le nombre de demandes de chaque partie afin de prioriser les plus importantes et d'augmenter ainsi les chances d'arriver à une entente, la partie syndicale affirme qu’elle présentera prochainement ses demandes priorisées.

La tournée d'assemblées générales des syndiqués doit se conclure ce vendredi. Le Front commun fera le point sur la situation par la suite.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les banques canadiennes qui refusent d'identifier nommément la remise canadienne sur le carbone lorsqu'elles effectuent des dépôts directs forcent le gouvernement à modifier la loi pour les obliger, a soutenu le ministre de l'Environnement Steven Guilbeault. Le ministre Guilbeault prend position après que le budget fédéral de mardi a promis de ...

18 avril 2024

La FIQ prend le pouls de ses syndicats locaux, après le rejet de l'entente

Le comité de négociations de la FIQ vient de commencer une série de discussions avec ses syndicats locaux pour savoir ce qui a été exprimé lors des assemblées générales, ce qui a cloché avec l'entente de principe qui a été rejetée par les membres. Ces échanges, qui ont commencé au milieu de cette semaine, continueront jusqu'à mardi prochain avec ...

17 avril 2024

Le ministre Girard reste sur sa faim à propos d'un budget fédéral «dépensier»

Le ministre québécois des Finances, Eric Girard, est resté sur sa faim à propos du budget fédéral déposé mardi, qu'il juge dépensier, mais trop peu généreux pour le Québec sur plusieurs plans. En mêlée de presse mercredi matin, au lendemain de la présentation du budget par son homologue fédérale Chrystia Freeland, M. Girard a reconnu certains ...