Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

CSQ, CSN, FTQ et APTS

Première semaine de votes du front commun: les membres approuvent l'entente

durée 18h00
19 janvier 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Après une première semaine d'assemblées des syndicats membres du front commun, les syndiqués qui se sont prononcés ont entériné l'entente de principe conclue avec le gouvernement du Québec.

Mais on en est seulement à une semaine sur cinq dans cette vaste consultation de 420 000 travailleurs dans la santé et l'éducation, à la CSQ, à la CSN, à la FTQ et à l'APTS.

De plus, l'entente intersectorielle, soit celle sur les augmentations de salaires, obtient un appui plus marqué que l'entente sectorielle, qui traite des conditions de travail, du moins chez les syndicats qui tiennent deux votes distincts à ce sujet.

Dans la santé, l'appui se maintient à l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS). 

Au CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue, où travaillent 1700 membres, l'appui atteint 82 %. Dans les Laurentides, un syndicat de 4300 membres a livré un appui de 77 %. Au CHU de Québec-Université Laval, un syndicat de 2000 membres, l'appui atteint 78 %. L'appui est toutefois moindre au syndicat de l'APTS de Lanaudière, qui a 3400 membres: 67 %.

À la FTQ, en santé, le Syndicat québécois des employés de service (SQEES) ne rapportait vendredi que deux votes affichant un appui dans les 70 %; les autres sont au-dessus de 80 %.

L'imposante Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS), affiliée à la CSN, n'a toutefois pas encore livré ses résultats, ni le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) affilié à la FTQ.

La Fédération de la santé, affiliée à la CSQ, a fait savoir qu'elle ne soumettrait pas l'entente sectorielle au vote de ses membres, parce qu'elle en est insatisfaite. Elle ne compte toutefois que 5000 membres; il s'agit d'infirmières. D'ailleurs, la Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), qui ne fait pas partie du front commun, et qui représente plus de 90 % des infirmières, n'a toujours pas conclu d'entente avec Québec — signe que le dossier des infirmières n'est toujours pas réglé.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Secteur public: entente entérinée pour les 4000 ouvriers membres du SFPQ

Les ouvriers de la fonction publique québécoise, membres du SFPQ, ont entériné dans une proportion de 63,3 % l'entente de principe qui était intervenue quant au renouvellement de leur convention collective. Ces 4000 ouvriers, qui travaillent au ministère des Transports, dans les pépinières et dans les cuisines de prisons, sont membres du Syndicat ...

19 avril 2024

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les banques canadiennes qui refusent d'identifier nommément la remise canadienne sur le carbone lorsqu'elles effectuent des dépôts directs forcent le gouvernement à modifier la loi pour les obliger, a soutenu le ministre de l'Environnement Steven Guilbeault. Le ministre Guilbeault prend position après que le budget fédéral de mardi a promis de ...

18 avril 2024

La FIQ prend le pouls de ses syndicats locaux, après le rejet de l'entente

Le comité de négociations de la FIQ vient de commencer une série de discussions avec ses syndicats locaux pour savoir ce qui a été exprimé lors des assemblées générales, ce qui a cloché avec l'entente de principe qui a été rejetée par les membres. Ces échanges, qui ont commencé au milieu de cette semaine, continueront jusqu'à mardi prochain avec ...