Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Gouvernement du Québec

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

durée 15h00
27 février 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller.

«La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment s'asseoir», a-t-il déclaré mardi lors d'une mêlée de presse à son arrivée à la réunion du conseil des ministres.

Selon lui, le gouvernement de François Legault veut surtout discuter «sur la place publique» et cela «n’est pas la façon de faire entre gouvernements responsables».

Le gouvernement de François Legault a annoncé la semaine dernière qu'il réclame qu'Ottawa lui verse un milliard $ pour rembourser ce que lui a coûté l'accueil des demandeurs d'asile depuis 2019. La facture a ainsi plus que doublé par rapport à ce qui avait été annoncé en début d'année.

Mardi, M. Miller a noté que des fonctionnaires des deux ordres de gouvernement se sont rencontrés dans les derniers jours pour faire le «tri» des montants demandés.

Il s'est arrêté dans ses commentaires alors qu'il se désolait que «du jour au lendemain» Québec lui «lance» un «autre 500 millions $ en point de presse».

Une demande aussi importante, «ce n'est pas rien», a-t-il dit. Selon lui, la prochaine étape est de départager ce qui est «de la responsabilité» de chaque gouvernement.

Comme l'a fait la semaine dernière le lieutenant de Justin Trudeau pour le Québec, Pablo Rodriguez, le ministre Miller a affirmé être disposé à avoir de telles conversations.

Or, dit Québec, il est difficile de discuter à une table qui n'existe pas et le gouvernement fédéral est «complètement déconnecté» de la réalité dans la province.

Michel Saba, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Secteur public: entente entérinée pour les 4000 ouvriers membres du SFPQ

Les ouvriers de la fonction publique québécoise, membres du SFPQ, ont entériné dans une proportion de 63,3 % l'entente de principe qui était intervenue quant au renouvellement de leur convention collective. Ces 4000 ouvriers, qui travaillent au ministère des Transports, dans les pépinières et dans les cuisines de prisons, sont membres du Syndicat ...

19 avril 2024

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les banques canadiennes qui refusent d'identifier nommément la remise canadienne sur le carbone lorsqu'elles effectuent des dépôts directs forcent le gouvernement à modifier la loi pour les obliger, a soutenu le ministre de l'Environnement Steven Guilbeault. Le ministre Guilbeault prend position après que le budget fédéral de mardi a promis de ...

18 avril 2024

La FIQ prend le pouls de ses syndicats locaux, après le rejet de l'entente

Le comité de négociations de la FIQ vient de commencer une série de discussions avec ses syndicats locaux pour savoir ce qui a été exprimé lors des assemblées générales, ce qui a cloché avec l'entente de principe qui a été rejetée par les membres. Ces échanges, qui ont commencé au milieu de cette semaine, continueront jusqu'à mardi prochain avec ...