Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Vote des 80 000 membres le 10,11 et 12 avril

FIQ: une «bonne entente», malgré des «choix crève-coeur» qui ont dû être faits

durée 15h00
27 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Malgré des «choix crève-coeur» qui ont dû être faits, la FIQ a négocié «une bonne entente» de principe, qui comporte des «avancées intéressantes», plaide sa présidente, Julie Bouchard.

En entrevue avec La Presse Canadienne mercredi, la présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé a tenu à défendre cette entente de principe, alors que certains s'en déclarent insatisfaits dans les médias sociaux.

Les 80 000 membres de la FIQ seront appelées à voter les 10, 11 et 12 avril.

Mme Bouchard cite plusieurs gains, parmi lesquels le début de travaux pour implanter des ratios infirmière/patients — une demande de la FIQ «depuis 10 ans».

Elle souligne aussi le fait d'avoir «réussi à faire reculer le gouvernement» sur les déplacements obligatoires d'infirmières. «Quelqu'un peut le faire de manière volontaire, mais l'employeur n'a pas le droit de l'imposer.»

Elle cite également un énoncé sur le TSO, le Temps supplémentaire obligatoire, contre lequel la FIQ se bat depuis des années. «On n'avait jamais eu aucun levier légal, dans la convention collective, pour nous permettre de rendre imputables les gestionnaires», explique Mme Bouchard.

«Cette fois-ci, il y a cette définition-là qui vient dire que sous aucun autre prétexte que pour une mesure urgente ou encore exceptionnelle, les gestionnaires ne peuvent garder une professionnelle en soins en temps supplémentaire obligatoire. Ça peut paraître banal pour plusieurs personnes, mais pour nous, c'est un levier hyper important.»

Signe de l'ampleur du problème pour la FIQ et ses membres: pas moins de 30 000 griefs, individuels ou collectifs, ont été déposés pour du TSO.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Secteur public: entente entérinée pour les 4000 ouvriers membres du SFPQ

Les ouvriers de la fonction publique québécoise, membres du SFPQ, ont entériné dans une proportion de 63,3 % l'entente de principe qui était intervenue quant au renouvellement de leur convention collective. Ces 4000 ouvriers, qui travaillent au ministère des Transports, dans les pépinières et dans les cuisines de prisons, sont membres du Syndicat ...

19 avril 2024

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les banques canadiennes qui refusent d'identifier nommément la remise canadienne sur le carbone lorsqu'elles effectuent des dépôts directs forcent le gouvernement à modifier la loi pour les obliger, a soutenu le ministre de l'Environnement Steven Guilbeault. Le ministre Guilbeault prend position après que le budget fédéral de mardi a promis de ...

18 avril 2024

La FIQ prend le pouls de ses syndicats locaux, après le rejet de l'entente

Le comité de négociations de la FIQ vient de commencer une série de discussions avec ses syndicats locaux pour savoir ce qui a été exprimé lors des assemblées générales, ce qui a cloché avec l'entente de principe qui a été rejetée par les membres. Ces échanges, qui ont commencé au milieu de cette semaine, continueront jusqu'à mardi prochain avec ...