Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L'Épicerie dans la cuisine d'À la Di Domenico

durée 00h00
14 juin 2012
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Isabelle Laramée

La cuisine de l'école et boutique culinaire À la Di Domenico de Beloeil embaumait l'odeur appétissante des arancini qui chauffaient au four à l’occasion du passage de l'équipe de L’Épicerie pour un tournage, le 13 juin en avant-midi. L’émission, qui sera diffusée cet automne à Radio-Canada, se terminera par la recette de la propriétaire Maria Di Domenico. Comme quoi on garde toujours le meilleur pour la fin…

« Lorsque nous nous sommes mis à chercher des familles italiennes qui font des spécialités comme celle-ci, nous sommes tombés sur Maria. Nous avions entendu dire qu’elle faisait de la bonne nourriture typique », explique le coanimateur de l’émission Denis Gagné, avouant être tombé sous le charme de cette cuisinière originaire des Abruzzes et de sa belle maison ancestrale.

La spécialiste de la cuisine traditionnelle italienne a donc choisi de concocter un plat typique de la Sicile, les arancini, qui signifie « petite orange ».

« Souvent, les cuisinières prenaient du riz de la veille, du risotto, et faisaient une boule, explique Maria Di Domenico. Elles les farcissaient avec de la viande et du fromage. L’original est aux petits poids. »

Pour celle qui signe une chronique culinaire mensuelle dans le Vallée-du-Richelieu Express.ca, les Italiens ne manquent pas de créativité et savent faire beaucoup avec peu. Elle décrit d’ailleurs la cuisine italienne comme étant simple, raffinée et authentique.

« Les Italiens ont des recettes pour chaque fête. Ils ont des traditions que j’essaie de transmettre aux élèves et aux gens. Je veux qu’ils découvrent ce qu’on fait dans une maison et non pas ce qu’on sert au restaurant. Chaque village et chaque région de l’Italie ont leurs particularités. »

Selon Denis Gagné, la cuisine vit actuellement un retour aux sources, avec des plats plus traditionnels. « La tendance est l'achat de proximité. On revient vers les recettes authentiques du terroir, qu’on revisite. »

Le coanimateur souligne aussi que la grande variété de produits offerts en épicerie permet désormais de trouver facilement les bons ingrédients.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 8h34

Les données de la SCHL confirment que la crise du logement s'aggrave au Québec

Il est de plus en plus difficile de se trouver un logement au Québec et ceux-ci sont de plus en plus chers. Les données publiées par la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) confirment en effet que la crise du logement s’aggrave, tant en matière d’augmentation du coût des loyers que du manque criant de logements.  Bien que les ...

26 janvier 2023

Mieux manger aide à ralentir le déclin de la mémoire, selon une étude

Adopter de saines habitudes de vie peut ralentir le déclin de la mémoire qui accompagne le vieillissement, y compris chez les individus porteurs d'un gène qui augmente drastiquement le risque de souffrir de la maladie d'Alzheimer, démontre une nouvelle étude à laquelle a participé un chercheur de l'Université McGill. Une saine alimentation est ...

9 janvier 2023

DMLA: le tabagisme et l'obésité activeraient des gènes liés à la maladie

L'obésité et le tabagisme semblent augmenter le risque de voir les patients qui y sont prédisposés génétiquement de souffrir de dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), démontrent des travaux réalisés par un chercheur montréalais. De tels facteurs de stress de la vie reprogramment les cellules du système immunitaire et les rendent ...