Publicité
28 juin 2019 - 12:39 | Mis à jour : 17:14

Près de 1,1 M$ pour la recherche en aérospatiale

Par Salle des nouvelles

Le cégep Édouard-Montpetit et son Centre technologique en aérospatiale (CTA) sont fiers d’annoncer l’obtention de deux nouvelles subventions du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) totalisant 1 024 343 $. Ces nouvelles subventions permettront au CTA d’acquérir des instruments technologiques en composites et de poursuivre le projet AUTOCUT au secteur de la fabrication métallique.

Le CRSNG octroie au CTA une subvention d’Outils et d’instruments de recherche appliquée (OIRA) d’une valeur de 124 343 $, grâce à son Programme d’innovation dans les collèges et la communauté (ICC).

Le CTA fera donc l’acquisition d’équipements utiles pour trois aspects du cycle de production en lien avec les surfaces des pièces. D’abord, un système de nettoyage et gravage des surfaces par laser à fibre optique capable de fournir une puissance jusqu’à 50W s’ajoutera aux équipements technologiques de pointe du centre de recherche.

Ensuite, un instrument spécialisé comprenant un potentiostat/galvanostat, accompagné d’un module pour l’analyse par spectroscopie d’impédance électrochimique, d’un logiciel d’analyse des données, de cellules électrochimiques et d’électrodes, sera nécessaire à la caractérisation électrochimique de plusieurs matériaux ou revêtements pour évaluer leur réactivité et leur résistance à la corrosion.

Enfin, un système de chauffage par induction des pièces métalliques pour l’inspection non destructive en thermographie infrarouge comblera le parc technologique du CTA.

Innovation en usinage industriel

À la suite d’une étude réalisée en 2016 avec un de ses partenaires industriels, le CTA a mis sur pied le programme AUTOCUT, un programme de recherche collaboratif qui se penche sur l'étude des conditions optimales d'usinage en milieu industriel et leur automatisation. L'évaluation systématique de la performance d'outils et des fluides de coupe pour ce projet est un exercice très coûteux et c’est pourquoi la subvention de Renforcement de l’innovation (RI) - Continuité du CRSNG permettra à l’équipe d’experts de poursuivre leurs recherches.

Un total de 900 000 $ remis sur 3 ans a été octroyé à AUTOCUT et s’accompagnera de contributions supplémentaires de partenaires industriels. Des outils spécialisés en analyse de données seront développés pour traiter efficacement le grand volume d'informations recueillies dans le but d'en tirer des tendances et des prédictions pour des prises de décision.

« Le CTA salue l’initiative du CRSNG de choisir de soutenir les collaborations entre les chercheurs des collèges et les entreprises. En tant que centre collégial de transfert technologique (CCTT), le CTA aide les entreprises en aérospatiale à être plus compétitives sur les marchés local, national et international, et ce, depuis 25 ans », a souligné Pascal Désilets, directeur général du CTA et directeur de l’École nationale d’aérotechnique.

À propos du Centre technologique en aérospatiale (CTA)

Le CTA est un centre collégial de transfert de technologie affilié au cégep Édouard-Montpetit et situé sur le campus de l’École nationale d’aérotechnique. Spécialisé dans les applications des technologies de l'aérospatiale, le CTA soutient les efforts des entreprises du secteur pour accroître leurs connaissances, leur productivité, leur compétitivité, ainsi que la qualité de leurs produits et services. Avec plus de soixante-dix experts en fabrication métallique et robotique, en matériaux composites, en inspection non destructive, en avionique et en opérations aériennes, le Centre est reconnu pour sa complémentarité avec les différents acteurs de la recherche et du transfert de technologies du secteur aéronautique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.