Publicité
3 août 2019 - 11:04

Texte commandité

4 raisons de choisir un animal de compagnie à votre enfant

Par Texte Commandité

Saviez-vous que grandir avec un animal de compagnie s’avère très sain ? Il aide à la prévention des allergies, de l’asthme et de l’obésité à condition bien sûr de respecter les règles élémentaires d’hygiène ! Voici quelques raisons de vous laisser convaincre !

1) Les bienfaits sur la santé

D’après une étude suédoise menée auprès de 11 millions d’enfants sur plusieurs années, un chien porte des bactéries dont certaines renforceraient leur immunité à certaines allergies ou maladies. Ils souffriraient moins d’infection et d’environs 13% d’asthme en moins si l’animal est présent dès les premières années de la vie. On sait aussi que 50% des enfants qui vivent à la ferme sont moins sujets aux allergies que ceux qui grandissent dans un milieu aseptisé. Cela ne veut tout de même pas dire qu’ils n’en développeront jamais, mais ils sont épargnés à un âge où ils sont plus fragiles.

Un animal de compagnie protège aussi de l’eczéma, au moins jusqu’à l’âge de 10 ans ! C’est une étude américaine cette fois qui le démontre. Une future maman en contact au moins une heure par jour avec un chien ou un chat transmet à son bébé cet effet protecteur.

Il faudra toujours cependant veiller à vermifuger et vacciner l’animal chez un vétérinaire près de Beauharnois et ne pas le laisser lui lécher le visage.

2) Les bénéfices d’ordre psychologique

La présence d’un animal réduit le stress, l’anxiété et l’isolement. Un enfant qui caresse son chien l’enlace, se confie à lui ou se couche à ses côtés a pour effet d’ajuster sa tension artérielle et de baisser son rythme cardiaque. Les animaux entrent d’ailleurs de plus en plus dans les thérapies pour soigner l’autisme par exemple.

3) Un enfant plus actif

Jouer avec un chien, courir avec lui, le promener à l’extérieur permet de mieux lutter contre la sédentarité et donc le surpoids. En fait, s’occuper d’un animal responsabilise l’enfant. Il développe le sentiment d’être utile donc l’estime de soi. Le niveau de confiance en soi est ainsi plus élevé que chez les autres enfants. Il se sent aimé.

4) Des compétences sociales plus développées

La complicité développée avec le chien a des répercussions sur les relations avec les humains : l’enfant manifeste des facultés d’adaptation plus aisée que ce soit avec sa famille qu’avec les autres enfants avec qui il manifestera un vrai sens de la camaraderie, ou les adultes. Enfin, il fera l’apprentissage nécessaire du deuil.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.