Publicité
5 février 2020 - 12:00

Offrir gratuitement des places dans des activités de culture, de sport et de loisir

Saint-Jean-sur-Richelieu applique dans le programme Accès-Loisirs

Par Salle des nouvelles

Le lancement officiel du programme Accès-Loisirs a eu lieu récemment à Saint-Jean-sur-Richelieu au Domaine Trinity. Initié par des organismes communautaires et de loisirs du milieu, ce programme vise à offrir gratuitement des places dans des activités de culture, de sport et de loisir aux familles et aux personnes vivant une situation de faible revenu.

La Ville s’associe à titre de partenaire au programme Accès-Loisirs Saint-Jean-sur-Richelieu. Le maire Alain Laplante a souligné l’importance pour la Ville de s’associer à cette initiative et a témoigné sa fierté de voir le milieu se mobiliser autour de ce projet collectif: « Ce nouveau programme qui s’implante dans notre milieu, dans une approche mobilisatrice, nous invite à une action commune de lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale. Je souhaite que d’autres organismes et partenaires du loisir se joignent à ce grand élan de solidarité. »

Places vacantes accessibles

Pour la Ville, il s’agit d’une belle opportunité de donner accès aux places laissées vacantes dans les activités de sa programmation municipale pour en faire bénéficier les personnes en situation de faible revenu. L’inscription aura lieu le jeudi 2 avril de 16 h 30 à 19 h 30 au Centre de Partage Communautaire Johannais (210, rue Champlain). En présentant une preuve de revenu et de résidence, une citoyenne ou un citoyen admissible pourra choisir une activité gratuite pour la session du printemps à travers l’offre des différents partenaires participant au programme. Une deuxième inscription aura également lieu à l’automne.

Déjà implanté dans près de 325 municipalités au Québec, le programme Accès-Loisirs a été développé il y a vingt ans par l’organisme Accès-Loisirs Québec. Reconnu pour son approche simple et accessible, ce programme s’appuie sur des valeurs de solidarité, d’équité, d’autonomie et de respect de la dignité humaine.

Pour tous les détails, consulter le programme Accès-Loisirs à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Sur la photo sont représentés: Marilou Fuller, coordonnatrice Chemin d’API, ressources concertées périnatalité et petite enfance, Patricia Poissant, conseillère municipale Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, Lise Lalonde, présidente chez Art[o], Stéphane Rey, directeur général Soccer Haut-Richelieu, Micheline Proulx, vice-présidente à la programmation Art[o], Nathalie Grenier de la Corporation de développement communautaire du Haut-Richelieu-Rouville, Alain Laplante, maire Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, Kateri de Bellefeuille, organisatrice communautaire Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre, Jérémy Fleury, président Corporation de développement communautaire du Haut-Richelieu-Rouville, Nathalie Montplaisir, directrice générale Imagym, Guy Boulanger, directeur général SPEC Haut-Richelieu, Karine Beaupré, directrice générale et Jean Lamoureux, président Centre de Partage Communautaire Johannais.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.