Publicité

10 août 2020 - 15:00 | Mis à jour : 15:49

Mise à jour du plan dévoilé en juin dernier

Rentrée scolaire: le port du masque obligatoire pour les 10 ans et plus

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Dès la fin août, le port du masque sera obligatoire dans les écoles pour les élèves du troisième cycle du primaire (5e et 6e année) et pour ceux du secondaire. Cette mesure est l’une de celles qui figurent dans le plan actualisé du gouvernement du Québec pour assurer une rentrée sécuritaire. 

C’est en conférence de presse que le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge a dévoilé les quelques changements de ce plan qui prendra forme dès la fin du présent mois. 

Masques obligatoires pour les 10 ans et plus 

Dans un premier temps, il a précisé que le port du couvre-visage sera obligatoire pour tout le personnel des établissements d’enseignements à travers la province, mais aussi pour tous les élèves de 10 ans et plus (5e et 6e année et secondaire). Le masque devra être porté dans les pièces communes des établissements tels que les halls d’entrée, les corridors, les salles de bain et autres, mais pas dans les salles de classe. 

« Comme les élèves resteront toujours entre eux dans les classes, la distanciation ne sera pas requise, pas plus que le port du masque dans les salles de classe. Par contre, dès qu’ils sortiront de cette bulle, il faudra porter son couvre-visage », a-t-il précisé. Et pour les récréations? Pas de masque obligatoire si elles ont lieu dehors, mais une distanciation d’un mètre devra être respectée avec les autres élèves. 

Est-ce que les parents devront acheter un masque comme tout autre accessoire scolaire? « Il sera offert aux enseignants et membres du personnel des Centres de services scolaires, mais les parents devront en acheter pour leurs enfants. Pour les familles plus défavorisées, nous avons des pourparlers avec des organismes communautaires qui pourraient leur en fournir », a-t-il ajouté. 

Et dans le transport scolaire? Tout comme dans le transport public, le port du couvre-visage sera obligatoire dès la rentrée scolaire. Cependant, les élèves du préscolaire n’auront pas l’obligation de porter de masques, mais le personnel qui prendra soin d’eux devra le faire.

« Si un événement se tient dans une école et que les parents y sont conviés, ils devront porter le masque pendant tous leurs déplacements dans l’établissement. Une fois assis, ils pourront le retirer si la distanciation de 1,5 mètre est respectée », a-t-il expliqué. 

Plus de mesures en place 

Les établissements scolaires mettront aussi en place plusieurs autres mesures telles que la mise en place de plusieurs portes d’entrées et de sorties pour les élèves et le personnel et des horaires différents pour l’arrivée, le départ et les récréations pour éviter les rassemblements inutiles. 

Enseignement à distance pour les plus vulnérables

Pour les enfants plus vulnérables à la COVID ou ayant un proche qui l’est, un enseignement à distance pourra être offert sur présentation d’une pièce justificative signée d’un médecin. « Les centres de services doivent garantir aux familles qui le veulent ce type d’enseignement et prévoir des professeurs pour le faire en cas de besoin. Le plan comprend aussi qu’en cas de fermeture de classe ou d’une école à cause d’une éclosion, les élèves pourront recevoir l’enseignement à distance en 24 heures maximum. » Des détails seront dévoilés plus tard en août sur le sujet. 

Il a aussi confirmé qu'un enseignement totalisant 15 heures par semaine sera offert aux élèves fréquentant une classe ou une école fermée temporairement. Ceux-ci auront aussi accès, pendant deux heures par jour, à des enseignants pour poser des questions sur les apprentissages.

Enfin, qu’en est-il pour les groupes spéciaux comme le sport-études ou l’art ? « La santé publique ne les interdit pas, mais cela dépendra de chaque centre de services. Si l’espace est disponible pour respecter toutes les normes de santé publique demandées, ils pourront avoir lieu, sinon les écoles devront trouver une solution. Il est déjà établi que les 4e et 5e secondaire auront un enseignement hybride, soit en classe et à la maison », a-t-il affirmé en conclusion. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.