Publicité

26 août 2020 - 10:35

Une aide de 90 000 $ du gouvernement

Bientôt un centre de cotravail à Sainte-Julie

Par Salle des nouvelles

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, a annoncé hier une aide financière de 92 000 $ octroyée à la MRC de Marguerite-D'Youville pour la création d'un centre de cotravail à Sainte-Julie.

Cet appui est accordé dans le cadre du Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR). Le nouveau centre, sous la bannière de Hedhofis, permettra aux citoyen.ne.s de faire du télétravail ou de participer à des réunions dans un environnement adéquat.

Pour l'occasion, la ministre était accompagnée de la députée de Verchères, Suzanne Dansereau, du président de la Table de concertation régionale de la Montérégie et membre du comité régional de sélection de projets du Fonds d'appui au rayonnement des régions, Patrick Bousez, ainsi que de la préfète de la MRC de Marguerite-D'Youville et mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy.

« Chaque petit geste compte »

« L'utilisation du centre de « cotravail » aura notamment comme effet positif de diminuer la congestion routière à l'aube des travaux du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, pointe Simon Jolin-Barrette, ministre responsable de la région de la Montérégie. De plus, en diminuant les déplacements, les émissions de gaz à effet de serre seront également réduites. C'est une bonne nouvelle pour les gens de la Montérégie et des alentours, mais également pour l'environnement, car chaque petit geste compte. »

Pour sa part, Suzanne Roy s'est montrée fière de ce « nouveau centre, [qui] contribuera à la fois au dynamisme économique des villes de la MRC et des environs et à la mobilité et la qualité de vie des Julievilloises et Julievillois. C'est une action concrète pour diminuer la congestion dans le secteur, particulièrement avec l'arrivée prochaine des travaux du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.