Publicité

24 septembre 2020 - 06:00

Plus de la moitié des répondants à un sondage sont satisfaits

Un bilan touristique encourageant malgré la COVID-19, selon Québec

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, s'est dite encouragée dans un communiqué par les résultats qui ressortent d'une enquête menée par le ministère du Tourisme et la Chaire de Tourisme Transat, en collaboration avec l'Alliance de l'industrie touristique du Québec, et visant à connaître les répercussions de la COVID-19 sur les entreprises touristiques au Québec pour la saison estivale.

Le bilan révèle que plus de la moitié des répondants sont plutôt satisfaits de leur été, particulièrement ceux situés en périphérie des grands centres.

Les entreprises auraient connu environ 70 % de l'achalandage de l'an passé; près de la moitié d'entre elles constatent même qu'il était plus élevé qu'attendu.

Soulignons aussi qu'après un printemps très difficile, les taux d'occupation des établissements d'hébergement touristique ont augmenté de façon constante au cours de l'été, pour atteindre un niveau moyen de 46 %. Il s'agit d'une performance appréciable selon Québec étant donné le contexte sanitaire.

La majorité des répondants ont pu maintenir un certain niveau d'activités et, sur la même note encourageante, environ 65 % d'entre eux constatent une stabilisation ou une amélioration de leur santé financière comparativement au début de l'été.

Sans surprise, plus de 90 % de la clientèle accueillie dans les entreprises touristiques était québécoise.

« Grâce au respect des consignes de la santé publique par la population et au travail extraordinaire des entreprises touristiques, plusieurs régions ont connu une saison estivale intéressante malgré la crise que nous vivons, souligne Mme Proulx. Quand on voyage chez nous, c'est toute notre économie qui en bénéficie, des entreprises touristiques aux commerces de proximité. Je remercie chaleureusement les Québécois d'avoir répondu à l'appel de visiter le Québec cet été. Cela dit, si certains résultats sont encourageants, je suis consciente que la situation est toujours très difficile pour certains segments de l'industrie et que les inquiétudes sont nombreuses pour les mois à venir. Votre gouvernement continuera de déployer tous les efforts nécessaires afin de vous soutenir. »

Faits saillants :

• Ce sont les acteurs des secteurs de la nature et du plein air ainsi que de l'agrotourisme qui sont les plus satisfaits de la saison estivale, de même que les campings, les résidences de tourisme et les centres de vacances.

• Près de la moitié des organisations sondées ont vu leur situation financière s'améliorer au cours de l'été.

• Près d'une organisation sur deux (46 %) affirme ne pas être inquiète de son avenir proche (6 prochains mois), particulièrement celles évoluant dans les secteurs de l'agrotourisme et du tourisme de nature et de plein air (61 % des organisations).

• Ce sont 63 % des entreprises sondées qui prévoient au minimum couvrir leurs frais d'exploitation estivaux. Parmi les entreprises ayant fonctionné en deçà du seuil de rentabilité, les plus durement touchées sont celles des secteurs des arts et spectacles, les hôtels de 100 chambres ou plus et les organisations en activité à Montréal.

• Plus du tiers des répondants a pu exploiter son entreprise comme à l'habitude. Les entreprises de ces derniers sont majoritairement situées en périphérie des grands centres et dans les régions touristiques de Charlevoix, des Cantons-de-l'Est, de la Mauricie, du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de la Côte-Nord.

• En moyenne, les répondants ont fonctionné avec 74 % de leur effectif habituel. Toutefois, 68 % des entreprises ont déclaré avoir fait des mises à pied temporaires, tandis que 18 % l'ont fait de façon permanente. Depuis la réouverture, 49 % des entreprises ont réembauché une partie de leurs employés et 43 %, la totalité d'entre eux.

• Le sondage auprès des entreprises touristiques a été réalisé via le Web du 14 au 24 août et l'échantillon final obtenu est de 1 210 répondants.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.