Publicité

30 mai 2021 - 07:00

Un parc adapté aux besoins 

Premières pelletées de terre pour le nouveau parc Alphonsine-Dubuc 

Par Catherine Deveault

Le 24 mai dernier, le maire de Richelieu, Jacques Ladouceur, et les membres du comité des loisirs, Stéphane Bérard et Tania Ann Blanchette, ont eu le plaisir de procéder à une pelletée de terre officielle.  Celle-ci avait pour but d’inaugurer le chantier du nouveau parc Alphonsine-Dubuc sur la Montée Daigneault.

Les travaux, qui se poursuivront pendant la saison estivale, permettront d’offrir aux citoyens de ce secteur un tout premier espace vert complet, comprenant des modules de jeu pour les enfants de tous les âges, ainsi que des espaces de repos ombragés et des modules d’exercice. 

Un parc adapté aux besoins 

La conception du parc Alphonsine-Dubuc a été réfléchie en fonction des besoins exprimés par les citoyens du secteur dans les dernières années. Les membres du comité des loisirs et les élus de la Ville de Richelieu ont travaillé  pendant plusieurs mois avec les spécialistes mandatés par l’organisme Loisir et Sport Montérégie afin d’y répondre de la meilleure façon possible. 

Plan directeur des parcs 

Notons qu’il s’agit aussi d’une première action réalisée dans la foulée du plan directeur des parcs adopté au printemps 2020. L’objectif de ce programme : concevoir l’ensemble des parcs, des espaces verts et des pistes cyclables comme un réseau intégré, avec une cohérence d’ensemble.

L'exercice repose sur les dernières tendances du développement territorial, mais surtout sur les attentes exprimées par les citoyens tout au  long de la démarche. Pour le maire Jacques Ladouceur, le parc Alphonsine-Dubuc était donc une première étape  logique de ce plan : « Bien avant le plan directeur des parcs, nous savions que cet espace vert était nécessaire pour le secteur. Les conseillers avaient déjà eu plusieurs discussions avec les citoyens à ce sujet et nous voulions concrétiser rapidement notre engagement. » 

Alphonsine-Dubuc 

Soulignons finalement, que le nom du nouveau parc, Alphonsine-Dubuc, est une proposition des membres du comité de toponymie de la Ville de Richelieu. Ces derniers désiraient souligner l’importance de l’agriculture dans  l’histoire de la municipalité, ainsi que l’essentielle présence des femmes dans cette activité économique. 

Alphonsine Dubuc est née le 29 juin 1853 à Notre-Dame-de-Bon-Secours (aujourd'hui Richelieu). Outre un passage de quelques années aux États-Unis, sa famille vit de terres qu'elle exploite à Notre-Dame de-Bon-Secours et Saint Athanase. Fait rare à cette époque, au décès de son époux, Alphonsine exploite elle-même les terres héritées de ce dernier avec son fil Uldège. Elle ne se remariera jamais. Elle décède en 1937 à l’âge de 84 ans et est inhumée à Richelieu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.