X
Rechercher
Publicité

Protection

La CNESST exige l’utilisation accrue des masques N-95 pour les travailleurs de la santé

durée 15h00
27 décembre 2021
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Devant la recrudescence des cas de COVID-19 et l'arrivée du variant Omicron, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a amorcé récemment une rencontre avec ses partenaires pour répondre à leurs préoccupations sur l'utilisation des masques N-95 par les travailleurs du milieu des soins de santé.

À l'égard de la protection de la santé des travailleurs et des travailleuses, rappelons que la CNESST avait déjà demandé, à partir de février 2021, le port d'un appareil de protection respiratoire (APR) de type N-95 ou de protection supérieure pour tout le personnel de la santé qui œuvre en milieu de soins dans les zones chaudes et, dès mars 2021, elle a élargi cette obligation en zone tiède également.

La CNESST est sensible à la réalité des travailleuses et travailleurs de la santé qui n'ont actuellement pas l'obligation de porter un masque N-95, car ils sont hors des zones tièdes ou chaudes, mais donnent des soins dans les situations plus à risques.

La rencontre a permis d'échanger sur les façons les plus efficaces de protéger les travailleurs et les travailleuses du milieu des soins de santé et, devant la progression du variant Omicron, la CNESST exige l'élargissement de la couverture et de l'utilisation du masque N-95 à celles et ceux qui donnent des soins dans les situations les plus à risques, incluant certaines situations en zones froides.

La CNESST est en contact constant avec ses partenaires, l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ainsi que les centrales syndicales, dans un esprit de dialogue et d'ouverture pour travailler sur les différentes préoccupations exprimées et ainsi de relever les défis que pose le variant Omicron.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 11h01

Les barrières d’accès en santé en images et en mots

Pour souligner la Journée internationale d’action pour la santé des femmes, le Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec  (RTRGFQ) à dévoilé trois bandes dessinées réalisées dans le cadre de sa campagne d’alerte sur les entraves au droit des femmes à la santé. Dévoilées sur le réseau social Facebook, elles mettent la lumière sur ...

26 mai 2022

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de ...

26 mai 2022

Asphaltage et amélioration des mesures préférentielles pour autobus : entraves majeures durant la fin de semaine

Le ministère des Transports informe les usagers de la route  qu’un blitz de travaux sur l’autoroute 30, à Longueuil, est prévu durant la fin de semaine  du 27 au 30 mai. Une seule voie sera disponible par direction entre la route 112 et la  bretelle d’accès du chemin de Chambly pour l’autoroute 30 EST. Il est recommandé  d’éviter le secteur et de ...