Publicité

26 juin 2021 - 15:00

Artiste visuel et télévisuel

Exposition Hommage à Jean Letarte à la Maison Paul-Émile Borduas

Par Catherine Deveault

Une exposition Hommage à Jean Letarte, artiste visuel et télévisuel québécois, décédé le 29 avril 2021 à l’âge de 88 ans, sera présentée du 26 juin au 25 juillet à la Maison Paul-Émile Borduas. 

Les visiteurs pourront contempler un survol des différentes époques de la carrière de l’artiste, des extraits de sa production picturales des dernières années, en plus de quelques objets personnels significatifs. À la fois graveur, peintre, sculpteur, aquarelliste, il fût sans cesse attiré par les nouveaux médiums et les nouvelles techniques. 

Élève de Paul-Émile Borduas et de Jean Dallaire, certaines de ses œuvres sont  exposées au Québec, au Canada et à l'étranger. Certaines autres font partie de collections  privées, notamment en France, en Belgique, au Brésil et aux États-Unis. 

Jean Letarte est l’un de ces artistes à la main magique : il peut créer un simple dessin à la plume, peindre une toile gigantesque et élaborer ces extravagants bijoux-sculptures qu'il nomme ses transportables. 

« Son œuvre est colossale et chaque objet en lui-même donne l'impression d'être toute une production, reflétant l'instant présent une finalité en soi. Il n’y a jamais de demi mesure chez Letarte, et une maîtrise totale de ses techniques de travail lui permet de s'exprimer à volonté, librement et sans contrainte. » pouvait-on lire dans Vie des arts en 1977. 

Une longue carrière qui laisse des traces

Parallèlement à ses études en arts visuels, au début des années 60, il participe à de  nombreux stages sur le cinéma d'animation dans divers pays d'Europe, notamment aux  stages Trinka-Zeman. Dans le cadre de sa carrière de réalisateur à Radio-Canada qui s’est échelonnée sur plus de trente ans, il a également participé à de nombreux festivals internationaux de court métrage et a vu une de ses œuvres (Smaracdin) primée dans le  cadre de l'un de ces événements.

Deux fois récipiendaire du prix Wilderness décerné pour la meilleure réalisation télévisée. Il crée également le trophée du Festival  International du Film de 1977.

Certes, Jean Letarte était un vieux routier des arts et de la télévision, mais c’est aussi par sa personnalité qu’il aura su toucher tous ceux qui ont eu la chance de côtoyer l’homme sympathique, dévoué et authentique. Par son engagement à former une relève de jeunes et talentueux artistes, parions que «l’influence Letarte» n’a pas terminé de résonner dans l’art contemporain québécois. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.