Publicité

9 juillet 2021 - 17:00

Dans le cadre d'Accès Cannabis

Perquisition et arrestation en matière de cannabis à Varennes

Par Catherine Deveault

Le mercredi 7 juillet 2021, la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent (RIPRSL) a perquisitionné au 29, rue St-Eugène à Varennes, en collaboration avec le groupe tactique d’intervention (GTI) du service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) concernant la vente de cannabis.  

Monsieur Alexandre Pioger, 33 ans, a été arrêté et a comparu la journée même par visiocomparution.  

Il est accusé d’avoir vendu du cannabis durant une période de 2 ans et demi à des personnes de moins de 18 ans ou plus et d’en posséder en vue d’en faire la vente en vertu de la Loi sur le cannabis; Il est accusé de trafic et possession en vue d’en faire le trafic de drogues en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances; 

Il avait en sa possession 949 grammes de cannabis, 1138 comprimés de méthamphétamine, 134.5 grammes de cocaïne, 0.63 gramme de résine de haschich (Wax) et 3 700$, ainsi que 2 cellulaires saisies.  

Accès Cannabis

Cette enquête a été réalisée dans le cadre d’Accès Cannabis, une action concertée mise en place en 2018 par le gouvernement du Québec, coordonnée par le ministère de la Sécurité publique. Elle vise à intensifier la répression d’approvisionnement du cannabis illicite afin d’en diminuer l’accessibilité sur le marché québécois, particulièrement chez les jeunes. 

Toute personne détenant de l’information sur des activités criminelles commises sur le territoire de la  RIPRSL ou des individus suspects, est priée de contacter la ligne info-crime de façon anonyme au 450 922-7001 poste 399. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.